2016-10-IPDocteurs

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Insertion professionnelle des docteurs de l'UPPA

Insertion professionnelle des docteurs de l'UPPA

Docteurs 2013, que sont-ils devenus ?

Situations, emplois, secteurs d’activités…

Les résultats de l’enquête réalisée auprès des docteurs de l’UPPA confirment leur excellente insertion professionnelle.

La formation doctorale est organisée au sein des écoles doctorales. Elle consiste en une formation professionnalisante par la recherche, à la recherche et à l’innovation, qui peut être accomplie en formation initiale ou continue. Il s’agit, en règle générale, d’une expérience de 3 ans après l’obtention du master,  sanctionnée, après soutenance de thèse, par le grade de docteur.

Chaque année, l’Observatoire des étudiants (ODE) réalise une enquête sur l’insertion professionnelle des docteurs ayant soutenu leur thèse 2 ans auparavant. En décembre 2015, 78 docteurs ayant soutenu en 2013 ont été sollicités. 71 ont répondu à l’enquête, soit un taux de réponse de 91%.

52 docteurs relevant de l’École doctorale des Sciences exactes et leurs applications (ED SEA) ont été interrogés et 26 de l’École doctorale des Sciences sociales et humanités (ED SSH). Ci-dessous, la répartition des répondants.

Des profils de diplômés différents selon le domaine disciplinaire

30% des docteurs de l’ED SEA sont des femmes, contre 48% pour l’ED SSH.

En sciences humaines et humanités, 70% des docteurs étaient en emploi avant leur inscription en thèse, contre 40% en sciences de la société et 13% pour l’ED SEA. Les autres docteurs se sont inscrits en thèse directement après leur parcours d’études.

Les écoles doctorales attirent des étudiants étrangers : 35% des docteurs ne sont pas de nationalité française : Afrique (11%), Asie (10%), Europe (10%), Amérique du Sud (4%).

Insertion professionnelle : des emplois stables hautement qualifiés dans des secteurs d’activité diversifiés

91% des docteurs ayant soutenu en 2013 sont en emploi au 1er décembre 2015 : 11% en « post-doc » (recherches post période doctorale), 80% hors post-doc. Tous les « post-doc » sont dans des domaines scientifiques.

84% des docteurs en emploi, hors post-doc, déclarent être en emploi stable (CDI, fonctionnaires), 14% sont en CDD, ATER, vacataires… ; enfin, 2% exercent une profession libérale ou sont créateurs d’entreprise.

93% occupent un poste de cadre, exercent une profession intellectuelle supérieure ou libérale, ou sont chefs d’entreprise.

Si le grand bloc « administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale » constitue le principal secteur d’activité, les docteurs travaillent dans d’autres domaines, détaillés ci-dessous pour chacune des écoles doctorales.

Pour en savoir plus, les résultats complets sont disponibles sur le site de l’ODE : http://ode.univ-pau.fr, rubrique "Insertion pro", "Par diplôme", "Docteurs".