UE 23 Les savoir-faire

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

"UPPA Connect"

"UPPA Connect" : renforcer les liens entreprises-étudiants

L’UPPA lance sa plate-forme "UPPA Connect" permettant de créer un réseau professionnel entre les entreprises du territoire, les étudiants et les anciens étudiants devenus des professionnels. En savoir plus

Actualités

    • UE Libres

      Inscriptions aux semestres impairs aux UE libres à partir du mardi 12 septembre 2017 (7h)

      Lire la suite

Témoignages
Voir les témoignages de nos étudiants

 

 

UE 23 Les savoir-faire

Présentation

Les savoir faire

Cette unité d’enseignement se retrouve aux semestres 2 et 4 et fait partie du tronc commun obligatoire du master DAST. Ces UE sont combinées avec les UE « les démarches et les outils » que l’on retrouve aux semestres 1 et 3. Il s’agit de permettre aux étudiants d’acquérir les outils méthodologiques indispensables dans les futurs métiers qui s’ouvrent à eux. Aux semestres pairs sont privilégiés des outils tournés vers la valorisation des savoirs acquis (cartographie notamment).

EC 231 – Démarche de recherche : qu’est-ce qu’une production scientifique ?– Eva BIGANDO (10h TD) et Isabelle DEGRÉMONT (10h TD)

Cet enseignement poursuit deux objectifs :

- Tout d’abord faire réfléchir sur les différents types de « discours » que produit un chercheur au cours de sa carrière (statuts, objectifs, principes de construction) aussi bien dans le domaine de la recherche fondamentale que dans le champ de la recherche appliquée (thèse, articles scientifiques, rapports d’étude (pour l’action ou la recherche), communications scientifiques, conférences à destination d’acteurs spécifiques ou du grand public, productions visuelles comme les posters scientifiques etc). Est également proposé aux étudiants un travail plus spécifique sur les articles scientifiques et la manière dont, à partir d’un même objet d’étude, il est possible de décliner différents types d’articles en fonction des objectifs visés (méthodologique, conceptuel, monographique/études de cas, réflexif…).

- Ensuite, conduire les étudiants, à partir d’études de cas très concrètes et variées en géographie ou aménagement, à connaître et à retrouver les principes généraux et les étapes d’une démarche de recherche (sujet, problématique, questions, hypothèses, place du terrain, méthodologie, résultats, conclusion) qu’il s’agisse d’un article dans une revue scientifique ou d’un mémoire de master. L’objectif est d’acquérir rapidité et autonomie d’analyse afin que l’étudiant puisse l’appliquer à son propre mémoire de fin d’année.

 

EC 232 – SIG/carto – Thao TRAN (20h TD)

Des pré-requis sont nécessaires tout au long du cursus de Master, de l’initiation à l’utilisation avancée du logiciel QGis. Cet enseignement en Système d’Information Géographique et Cartographie aborde l’ensemble des fonctionnalités afin que l’étudiant(e) puisse être opérationnel(le) dans le cadre de projets. Le logiciel QGis, un Système d’Information Géographique libre (Quantum Gis Open Source) pour le traitement de l’information est disponible en téléchargement, ce qui permet un accès au logiciel, en dehors des cours, pour (re)travailler les exercices et le(s) projet(s) en temps libre. Son utilisation est facilitée par l’acquisition des données dans des formats les plus communs (Esri shapefiles, MapInfo tables…). Il intègre à la fois les formats d’image matricielle et vectorielle et gère les bases de données.

 

Il s’agit de connaître les composantes essentielles et l’interface du SIG (fonctionnalités : affichage, analyse des données, acquisition, représentation et archivage), ainsi que les notions de géodésie (position cartographique, système géodésique, système de coordonnées, projection), les notions d’échelles, l’organisation des couches, les types de données géographiques et les éléments d’une carte, les règles de sémiologie graphique. L’étudiant(e) sera en mesure d’acquérir les données et les représenter cartographiquement selon :

- les données spatiales (forme et localisation des objets ou des phénomènes),

- les données attributaires (ensemble des attributs descriptifs des objets ou des phénomènes),

- les paramètres d’affichage,

- les métadonnées.

Dans le cadre des exercices, il s’agit de renforcer les acquis en géotraitements, tables externes (jointures), analyses thématiques, digitalisation et mise à jour, géoréférencement, mise en page et export. Puis, un travail plus important sera mené sur les sélections et les requêtes attributaires (recherche avancée et constructeur de requêtes) et spatiales (par localisation : intersection et autres opérateurs spatiaux).

EC 233 – Valorisation des compétences et communication – Sylvie CLARIMONT (20h TD)

Cet enseignement s’inscrit dans le prolongement de l’UE 12 Diagnostic territorial. Il consiste en la préparation des restitutions écrites et surtout orales (notamment celles liées au diagnostic territorial). Il vise à permettre aux étudiants de valoriser au mieux le travail réalisé durant le premier semestre en recourant à des supports variés et en opérant une sélection réfléchie des éléments à mettre en avant lors de la présentation orale du diagnostic devant un public mixte, composé d’universitaires, mais aussi de professionnels. De fait, cet enseignement propose également à l’étudiant de faire le point sur ses compétences en matière de communication.

 

 

Volume horaire

  • TD : 60 h

En bref