L3 Parcours sciences de l'ingénieur - EGTP

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Actualités

    • Journées portes ouvertes à l'UPPAVenez découvrir votre future université !

      Programme et calendrier par campus.

      Lire la suite

    • UE Libres

      Du 11 janvier (7h) au 30 janvier (23h) vous devez vous inscrire à une UE libre pour les semestres pairs (S2, S4)

      Lire la suite

    • L’UPPA, dans le top 10 des 70 universités françaises pour la réussite des étudiants

      Selon les données publiées par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’UPPA se classe dans les dix premiers du palmarès français des universités qui accompagnent le mieux leurs...

      Lire la suite

Formations 2018-19

Vous êtes ici :

L3 Parcours sciences de l'ingénieur - EGTP

Présentation

Présentation

Le Parcours Sciences de l’ingénieur (SDI) est l’un des quatre parcours (Physique, Physique-Chimie, Chimie, Sciences de l’Ingénieur) de la licence mention Physique, Chimie. Cette mention est une formation pluridisciplinaire qui a pour objectif de donner à ses étudiants, un socle solide de connaissances et compétences dans le domaine de la physique et/ou chimie.

Le parcours Sciences de l’Ingénieur (SDI) de la mention Physique Chimie est axé sur 3 spécialités de l’Université de Pau et des Pays de l'Adour :

  • Evaluation, Gestion et Traitement des Pollutions (EGTP)
  • Génie des matériaux (GM)
  • Génie Electrique et Informatique Industrielle (GEII)

Ce parcours, qui s’intègre directement en 3e année (L3), a pour objectif de permettre, notamment à des étudiants issus de DUT, de BTS, de Licences Professionnelles ou de licences à dominante physique et/ou chimie, de poursuivre leurs études dans les masters de l’Université de Pau et des Pays de l'Adour de mêmes spécialités.

Quel que soit la spécialité, l’objectif des enseignements est de rendre capable l’étudiant d’utiliser les connaissances disciplinaires acquises tout au long du cursus lors de projets, stages et dans son futur emploi pour imaginer et construire les processus physique et/ou chimique de demain.

Le développement parallèle de compétences additionnelles (mathématiques, langues étrangères, informatique), transversales (synthèse et communication (TICE), recherche d’informations pertinentes, travail en équipe à travers des projets), lui assurera une réussite certaine pour une poursuite d’étude en Master de l’Université de Pau et des Pays de l'Adour de mêmes spécialités (Electronique Energie Electrique Automatique (EEEA), Sciences et génie des matériaux (SGM) et Evaluation Gestion et Traitement des Pollutions (EGTP)) de l’Université de Pau et des Pays de l'Adour.

Par ailleurs, le développement de compétences pré-professionnelles leur permettra de mieux appréhender le monde de l’entreprise et facilitera leur orientation et leur insertion professionnelle.

Objectifs

La spécialité Génie des Matériaux permet d’acquérir des compétences générales dans le domaine des matériaux, de la structure cristallographique aux applications. La formation se décline sur un large éventail d’enseignements pluridisciplinaires et constitue un socle idéal pour la poursuite d’études dans des domaines plus spécifiques concernant les matériaux et leurs applications.

La spécialité Génie Electrique et Informatique Industrielle permet de former des professionnels dans les métiers de l’électronique, de l’automatique et de l’informatique industrielle. Elle permet une homogénéisation des connaissances pour des étudiants provenant d’horizons différents (L2, DUT, BTS, Licences professionnelles) et désirant poursuivre en Master. La pluridisciplinarité de cette formation est conforme à la réalité industrielle qui présente aujourd’hui une imbrication étroite entre les aspects de traitement électrique de l’énergie (électrotechnique et électronique de puissance) et ceux de traitement électrique de l’information (électronique, automatique, traitement du signal, informatique industrielle).

La spécialité Evaluation, Gestion et Traitement des Pollutions vise à donner aux étudiants les bases dans différentes disciplines (chimie, biologie, géologie, physique) qu’il est nécessaire de maîtriser pour pouvoir appréhender les notions de diagnostic et de traitement environnementaux. Elle permet une homogénéisation des connaissances pour des étudiants provenant d’horizons différents (Licences, DUT, BTS, Licences professionnelles) et désirant poursuivre en Master. Elle donne accès logiquement au Master chimie et sciences du vivant / EGTP qui formera des cadres généralistes dans le domaine de l’environnement et plus particulièrement dans le domaine du diagnostic et du traitement des pollutions des différents compartiments environnementaux (eau, air, sol), domaines où se situent la majorité des emplois dans le secteur de l’environnement (éco-industries, collectivités).

Savoir-faire et compétences

Compétences disciplinaires :

  • Identifier le rôle et le champ d’application de la physique et de la chimie dans différents domaines : milieux industriels, transports, enjeux sociétaux,
  • Résoudre des problèmes de physique et chimie en développant une démarche scientifique en faisant appel à ses connaissances théoriques dans les divers domaines de la physique, de la chimie et des sciences de l’ingénieur
  • Acquérir des compétences en sciences expérimentales : utiliser les principaux appareillages de mesure et de caractérisation, mettre en œuvre une démarche expérimentale en autonomie, identifier les sources d’erreur, calculer l’incertitude d’un résultat,
  • Modéliser des systèmes de complexité moyenne par approximations successives,
  • Estimer les ordres de grandeur et manipuler correctement les unités,
  • Valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux et apprécier ses limites de validité.

Compétences pré-professionnelles :

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives,
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie,
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.

Compétences transversales et linguistiques :

  • Mettre en œuvre des techniques d’algorithmique et utiliser un langage de programmation,
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet,
  • Analyser, synthétiser, développer une argumentation avec esprit critique et mettre en perspective un travail,
  • Utiliser les outils informatiques de bureautique,
  • Se servir aisément des différents registres d’expressions écrite et orale de la langue française et anglaise.

Informations supplémentaires

Pour en savoir plus sur l'orientation et l'insertion professionnelle, voir le site du Service Commun Universitaire d'Information, d'Orientation et d'Insertion Professionnelle (SCUIO-IP).

Pour tout renseignement sur la formation continue, voir le site du service Formation continue (For.Co).

Pour en savoir plus sur les relations internationales à l'Université, voir le site de la Direction des relations internationales.

Programme

Contenu de la formation

L’intégration dans ce parcours se faisant en L3, la formation est organisée sur deux semestres (S5 et S6) de 13 semaines (25 heures en moyenne/semaine).

Chaque semestre est validé par 30 crédits européens. Le volume horaire est voisin de 600 h (dont 30 h d’harmonisation des connaissances).

Conformément aux éléments de cadrage de l’arrêté licence, la formation est organisée en Unités d'Enseignements obligatoires et Unités d'Enseignements optionnelles plus une Unité d'Enseignement libre au S5 qui doit être hors du champ disciplinaire.

Parmi les Unités d'Enseignements obligatoires, on trouvera une langue étrangère dans les 2 semestres, un module de mathématiques (S5), des modules d’ouverture au monde professionnel et d’aide à l’orientation (projet professionnel, portfolio, connaissance de l’entreprise et stage) et un, d’introduction à l’informatique.

Le choix des Unités d'Enseignements optionnelles (500 h) dépendra de la spécialisation choisie par l’étudiant à savoir GEII, EGTP ou GM.

L’introduction de pédagogie par projet et de stage en milieu industriel ou dans les laboratoires de recherche permettra à l’étudiant de vérifier l’avancement et l’acquisition des compétences travaillées lors des cours, travaux dirigés et travaux pratiques mais aussi dans les domaines de la recherche documentaire, de la synthèse et la communication. Les étudiants seront ainsi confrontés à des situations qu’ils rencontreront dans l’exercice de leur futur métier.

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Sessions d’examens

Pour chaque UE/EC de licence, l'Université organise deux sessions annuelles : une première session à la fin de chaque semestre et une session de rattrapage (pour les deux semestres) à l’issue de l’année.

La session de rattrapage est organisée 6 semaines après la première session. Un tutorat intersessions (en L1 et L2) de 3 semaines augmente les chances de réussite.

Modalités de contrôle

Se reporter au descriptif de chaque unité d’enseignement (UE) ci-dessus.

Aménagements particuliers

Le régime spécial d’études (R.S.E.)

Peuvent bénéficier d'un aménagement des études et du contrôle des connaissances, les étudiants :

  • engagés dans la vie active ou assumant des responsabilités particulières dans la vie universitaire ou étudiante,
  • chargés de famille,
  • engagés dans plusieurs cursus,
  • en situation de handicap,
  • sportifs de haut niveau
  • artistes. 

Le régime spécial ne sera accordé qu'après étude du dossier par la scolarité.

 

Reprise d’études

Le service de la Formation continue propose un service d'information et de suivi administratif pendant la formation.  Un soutien peut être proposé tout au long du cursus.

Admission

Condition d'accès

Le recrutement en Licence 3e année parcours Sciences de l’Ingénieur se fait sur dossier, après avis d'une commission pédagogique.

  • 1re période d'inscription : en juillet.

L'inscription administrative en ligne est possible tout l'été.

  • 2e période d’inscription : fin août à début septembre.

Dossier VE (Validation des études)

* pour les étudiants ayant un diplôme du niveau attendu mais ne permettant pas d'intégrer directement la formation demandée,

* pour les étudiants n'ayant pas le diplôme requis mais pouvant justifier d'un nombre de crédits (ECTS) du niveau attendu,

* pour les élèves de CPGE ayant validé une partie ou l'ensemble de leur formation mais dont le lycée ne possède pas de convention avec l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.

Il est téléchargeable sur le site de la formation et doit être retourné avant début Juillet.

Campus de Pau : http://physique-chimie.univ-pau.fr/live/licence-physique-chimie

Droits d'inscription et tarification

Année universitaire 2017-2018 (à titre indicatif)

Statut Formation initiale*

Sans

sécurité sociale

Avec

sécurité sociale

Boursier

Inscription en 2ème diplôme

189,10€

406,10€

5,10€

122€

Statut Reprise d’études**

Un devis nominatif et personnalisé est établi sur demande auprès du service de la formation continue.

Contact : accueil.forco @ univ-pau.fr / Tél : 05 59 40 78 88

*(études poursuivies sans interruption après le lycée)

**(toute personne se trouvant dans l'un au moins des cas suivants : Interruption d’études supérieure à 2 ans,  Salarié, Demandeur d'emploi (indemnisé(e) ou non), Agé(e) de plus de 28 ans)

Pré-requis recommandés

Etre titulaire d’une L2 scientifique adaptée, d’un DUT ou d’un BTS de la spécialité (voir ci-dessous pour chacune des spécialités), de Classes préparatoires scientifiques ou d’un diplôme équivalent sur dossier, (décret 1985).

• spécialité Génie des Matériaux :

  • DUT (génie des matériaux, mesures physiques, chimie option matériaux, génie mécanique et productique)

• spécialité Génie Electrique et Informatique Industrielle :

  • DUT (génie électrique et informatique industrielle, génie industriel et maintenance, mesures physiques)
  • BTS (électrotechnique, systèmes électroniques)
  • Licences Professionnelles dans le domaine du génie électrique

• spécialité EGTP :

  • L2 Chimie, L2 Physique-chimie, L2 Biologie
  • DUT (Chimie, Génie biologique option Génie de l’environnement, Hygiène sécurité de l'environnement)
  • BTS (Métiers de l'eau)
  • Licences Professionnelles dans le domaine de l’environnement, avec de bonnes bases en chimie

Pour les étudiants de la Formation Initiale et les candidats de la Formation Continue non titulaires des diplômes requis : possibilité d’accès à la formation après avis d’une commission pédagogique selon les modalités de validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnel (VAPP) décret n° 2013-756 du 19 août 2013.

Par la validation des acquis de l’expérience (VAE), pour les candidats ayant au moins trois années d’expérience en rapport avec le diplôme postulé selon les modalités de validation des acquis de l’expérience du décret n° 2013-756 du 19 août 2013.

Et après

Poursuite d'études

À l’issue de la licence, les étudiants diplômés peuvent se diriger vers un Master à l’UPPA ou dans une autre université française ou étrangère, vers un diplôme d’école supérieure accessible sur concours ou sur titres ou vers d’autres types de formations comme une préparation aux concours de la Fonction publique de catégorie A ou encore un diplôme d’université (DU).

Exemples de poursuite d’études à l’UPPA après la licence Physique, chimie :

  • Master sciences analytiques pour le vivant et l’environnement
  • Master évaluation, gestion et traitement des pollutions
  • Masters sciences et génie des matériaux
  • Master génie électrique et informatique industrielle (GEII)
  • Master chimie et physico-chimie des matériaux
  • Master ingénierie des matériaux : élaboration, caractérisation et application
  • Master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) : physique chimie (CAPES)
  • École d'ingénieur (titre/concours)

À l’UPPA, 93% des diplômés de licence Physique, chimie poursuivent leurs études.

Poursuite d'études à l'étranger

Echange Eramus : Tous les ans des étudiants bénéficient de ce programme

Echange transfrontalier avec l’université de Navarre, du Pays Basque, de Saragosse, de Huelva dans le cadre du Projet PYREN

Echange Crepuq notamment avec l’université de Sherbrooke  (Quebec)

Insertion professionnelle

 

Secteurs d’activités

Le caractère pluridisciplinaire de la formation permet d’intégrer les grands secteurs d’emplois suivants : l’industrie aéronautique, ferroviaire et automobile, l’industrie électrique et électronique, l’énergie et les réseaux d’énergie, le contrôle et le traitement des eaux potables, des eaux usées, les télécommunications, l’industrie du sport et des loisirs et tous les secteurs concernés par les matériaux. Le diplômé peut également prétendre aux concours de la fonction publique et de l’enseignement.

Types d’emplois accessibles

Le titulaire du diplôme de Licence, peut occuper les fonctions suivantes (liste non exhaustive) :

  • Ingénieurs études et développement (après le Master)
  • Ingénieurs de production (après le Master)
  • Responsable d’unités de traitement (eaux résiduaires, eaux potables, déchets) (après le Master)
  • Ingénieur services techniques communaux, syndicats intercommunaux (après le Master)
  • Assistant Ingénieur en physique et /ou chimie en matériaux ou en électronique
  • Technicien / technicienne de laboratoire (contrôle, recherche et développement)
  • Technicien d’essais
  • Automaticien de maintenance
  • Technicien en application industrielle des industries de process
  • Informaticien scientifique
  • Technicien d’essais
  • Assistant technique clientèle, technico-commercial
  • Technicien analyste pollution.

Résultats des enquêtes sur le devenir des diplômés

http://ode.univ-pau.fr/live/Fiches_diplomes/Licences/SCT/Lic_Physique-chimie_Pau

Témoignages d'anciens, éléments de promotion de la formation

Témoignages d'anciens - Observatoire des étudiants (ODE)

Passerelles et ré-orientation

Principe général

Les formations sont aménagées pour permettre aux étudiants d’élaborer progressivement leur projet personnel et professionnel en favorisant leur intégration, leur orientation et leur spécialisation au fur et à mesure de l’avancée dans le cursus.

L’architecture des formations est ainsi conçue pour que l’étudiant :

  • Bénéficie d’une réorientation dès la première année de licence à la fin du semestre 1 vers une autre formation dans l’hypothèse où celle dans laquelle il est engagé se révélerait ne pas ou ne plus correspondre à son projet.
  • Puisse intégrer en provenance de filières courtes (DUT, BTS, …) une licence en cours de cursus suite à une réorientation, une poursuite ou reprise d’études.

Le SCUIO-IP accompagne les étudiants dans leurs projets de (ré)orientation.

 

Réorientation

Tous les étudiants déjà inscrits dans l’enseignement supérieur (en BTS, IUT, L1, CPGE, PACES …) et souhaitant se réorienter vers une première année de licence doivent passer par Parcoursup.

N.B. : les étudiants en réorientation ayant un accord préalable de leur université procèdent à un transfert de dossier.

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Pau

Responsable(s)

PECASTAING Laurent

Responsable L3 GEII


Tél : 05.59.40.74.65

Email : laurent.pecastaing @ univ-pau.fr

FLAHAUT Delphine


Tél : 05.40.17.50.06

Email : delphine.flahaut @ univ-pau.fr

DAGREOU Sylvie


Tél : 05.59.40.77.09

Email : sylvie.dagreou @ univ-pau.fr

RONGA Luisa


Tél : 05.40.17.50.48

Email : luisa.ronga @ univ-pau.fr

Contact(s) administratif(s)

ETCHEBERRY Sandrine


Tél : 05.59.40.74.34 / 05.59.40.74.59

Email : secretariat-chimie @ univ-pau.fr

LATOURNERIE Marie

SECRETARIAT DE PHYSIQUE

UFR Sciences et Techniques de Pau
Département de Physique - Avenue de l'Université
64013 PAU Cedex
Tél : +33 559407503

Email : marie.latournerie @ univ-pau.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 180

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

En savoir plus

Nous rencontrer