UE 11: Mémoire de recherche (ou stage professionnel long) (30 ECTS)

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Actualités

    • L’UPPA, dans le top 10 des 70 universités françaises pour la réussite des étudiants

      Selon les données publiées par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’UPPA se classe dans les dix premiers du palmarès français des universités qui accompagnent le mieux leurs...

      Lire la suite

    • UE Libres

      Du 12 septembre (7h) au 24 septembre (23h) vous devez vous inscrire à une UE libre pour les semestres impairs (S3, S5)

      Lire la suite

"UPPA Connect" : renforcer les liens entreprises-étudiants

L’UPPA lance sa plate-forme "UPPA Connect" permettant de créer un réseau professionnel entre les entreprises du territoire, les étudiants et les anciens étudiants devenus des professionnels. En savoir plus

Vous êtes ici :

UE 11: Mémoire de recherche (ou stage professionnel long) (30 ECTS)

Présentation

Présentation

UE 10 & UE 11 : Première étape et Mémoire de recherche

 

Le sujet du mémoire de recherche doit être approuvé par un directeur de recherche qui suit le travail de l'étudiant tout au cours de l'année. Il s'agit là d'une nécessité administrative: toute inscription est soumise à la signature d'une autorisation d'inscription délivrée par le directeur.

Il n'est pas nécessaire que le sujet soit le même qu'en 1ère année. En revanche, sauf réorientation particulière, il est recommandé qu'il se situe dans un domaine proche, susceptible de mobiliser des connaissances et des méthodologies déjà familières acquises l’année précédente.

Le travail sur le dossier de recherche, qui se déroule sur toute l'année, fait l'objet d'un premier bilan à la fin du 1er semestre, sur la base d'un projet plus ou moins développé, accompagné d'une bibliographie et d'un plan de travail, qui sont remis au directeur (devoir d’au moins 15000 signes). Cette évaluation valide l'UE 10 ("Première étape du mémoire de recherche").

Le mémoire de recherche proprement dit, incluant éventuellement tout ou partie du travail déjà présenté dans l'UE 10, fait l'objet d'une soutenance, soit en juin, soit en septembre, devant un jury composé de trois enseignants, dont un au moins est extérieur au parcours. Cette soutenance valide l'UE 11 ("Mémoire de recherche").

Le mémoire se compose d'un texte d'un minimum de 100 pages, auquel s'ajoutent la bibliographie, la table des matières et les éventuelles illustrations.

La particularité du mémoire de Master 2 est qu'il est conçu dans la perspective d'une thèse, celle-ci étant ultérieurement inscrite ou non. Il ne s'agit donc pas nécessairement d'une étude achevée donnant lieu à des conclusions fermes. Il s'agit de défricher un champ d'étude, de se définir une approche et d'évaluer des perspectives de recherche viables pour la durée d'une thèse en trois ans. Le mémoire se présente comme le bilan des recherches de toute une année ouvrant sur des projets de recherche doctorale. Il se compose, dans un ordre libre, d'une bibliographie commentée, du texte de l'étude et de deux comptes-rendus critiques de lecture portant plutôt sur des ouvrages théoriques ou méthodologiques, de toute manière sur des ouvrages posant des questions méthodologiques importantes en rapport avec le sujet. En fonction des objectifs du candidat, le mémoire peut aussi prendre  l’aspect d’une étude plus ciblée, mais les exigences de rigueur méthodologique et conceptuelle sont évidemment supérieures à ce qu’elles sont pour le dossier de recherche de M1.

N.B. Dans certains cas où l'étudiant travaille sur un projet de création, le mémoire pourra se présenter sous la forme d'un mémoire de création accompagnant la présentation du projet.