L1 et L2 communes, L3 Parcours archéologie et patrimoine

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Actualités

    • UE Libres

      Du 12 septembre (7h) au 24 septembre (23h) vous devez vous inscrire à une UE libre pour les semestres impairs (S3, S5)

      Lire la suite

"UPPA Connect" : renforcer les liens entreprises-étudiants

L’UPPA lance sa plate-forme "UPPA Connect" permettant de créer un réseau professionnel entre les entreprises du territoire, les étudiants et les anciens étudiants devenus des professionnels. En savoir plus

Vous êtes ici :

L1 et L2 communes, L3 Parcours archéologie et patrimoine

Présentation

Présentation

La licence Histoire de l’art et Archéologie vise à transmettre aux étudiants des connaissances dans les domaines suivants :

– art des quatre périodes historiques : Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes (XVe- XVIIIe s.) et Époque contemporaine (XIXe-XXIe s.), 

– archéologie antique et médiévale, théorique et pratique, en privilégiant une sensibilisation aux réalités de l’archéologie actuelle (archéologie d’intervention, paléoenvironnement, approches anthropologiques),

– différents champs patrimoniaux : histoire et droit du patrimoine, patrimoine industriel, patrimoine rural et immatériel.

 

Un choix d’enseignements complémentaires (théorie de l’art et esthétique, culture générale, art ibérique de l’Antiquité à l’époque contemporaine, arts extra occidentaux, culture architecturale et urbaine, arts décoratifs et design) et d’enseignements optionnels, dans le champ disciplinaire (analyse d’images, arts plastiques, arts et techniques) ou dans d’autres disciplines (géographie, histoire, sociologie, lettres, anthropologie), permet aux étudiants d’enrichir leur culture générale et artistique et de se familiariser avec les questions liées à l’activité artistique dans la diversité de ses manifestations.

 

Durant les deux premières années (semestres 1 à 4) les étudiants suivent la même formation. En troisième année (semestres 5 et 6), ils se spécialisent en Histoire de l’art ou en Archéologie/Patrimoine.

 

L’acquisition d’un savoir disciplinaire diversifié, approfondi et actualisé, d’un vocabulaire spécialisé et de méthodes de travail et d’analyse adaptées aux objectifs scientifiques de l’Histoire de l’art et de l’Archéologie, permet d’envisager des débouchés professionnels dans les métiers de la culture, du patrimoine, de l’archéologie, de l’enseignement, de l’édition et du tourisme. 

 

http://dep-histoire-art-archeologie.univ-pau.fr/live/

Objectifs

La formation a pour objectif de donner aux étudiants des connaissances disciplinaires rigoureuses et actualisées concernant

- l’enseignement de l’archéologie à l’université de Pau et des pays de l’Adour concerne l’Antiquité, le Moyen-Âge (ainsi qu’un ouverture sur l’époque moderne).

- l'enseignement de patrimoine concerne la conservation, l'histoire et le droit du patrimoine, ainsi que le patrimoine industriel, le petit patrimoine, le patrimoine rural et immatériel

La formation met l’accent à la fois sur l’acquisition d’un vocabulaire spécialisé et d’une méthode d’analyse adaptés aux objectifs scientifiques et professionnels de l’Histoire de l’art et de l’Archéologie.

Savoir-faire et compétences

Les étudiants diplômés, formés aux méthodes du travail universitaire (recherche et analyse documentaires, enquête historique, analyse d’œuvres) et pourvus de compétences en matière de communication orale et écrite, sont aptes à effectuer des recherches sur des thèmes précis, à rédiger des documents de présentation et à conduire des visite de sites ou de musées (commentaire des vestiges mis à jour, de monuments ou d’œuvres exposées).

Plus précisément, ils se montrent capables :

- de rédiger un rapport ou un dossier de recherche cohérent, accompagné d’illustrations et d’une bibliographie adéquate,

-  de repérer les principaux enjeux d’une question et de dégager une problématique corrélative,

- d'effectuer des recherches documentaires scientifiques, rigoureuses et précises, afin d'identifier et d'analyser les productions artistiques et archéologiques,

- de concevoir et de réaliser des fiches d'inventaires d'antiquités, objets d'art et du patrimoine,

- d'utiliser des outils informatiques (bases de données, tableurs) nécessaires à la gestion des données,

- de rédiger des documents (cartels, feuilles de salle, notices…) de pédagogie et de communication,

- d'élaborer des outils visuels (notamment des diaporamas pour vidéo-projection) destinés à la médiation.

Autant de compétences utilisables dans les domaines du montage d'exposition, de l'édition et de la médiation culturelle auprès de différents publics.

Aptitudes professionnelles générales :

- concevoir des objectifs, analyser des enjeux, effectuer des choix décisionnels, préparer les études de mobiliers et des prélèvements (prélèvements, relevés d'objets, DAO …) afin de s’insérer dans un chantier archéologique professionnel,

- travailler en équipe afin d'améliorer les synergies et les transferts de compétences,

- construire des réseaux relationnels professionnels élargis afin de développer des partenariats.

 

Programme

Contenu de la formation

Organisation :

La formation est organisée dans l’esprit d’une spécialisation progressive. L’ouverture vers d’autres mentions du domaine (S1) et de l’UFR (S2) offre des passerelles à l’issue de chacun des semestres de la première année.

Tronc commun en L1 et L2. En L3, deux parcours : Histoire de l’art / Archéologie et Patrimoine.

Le volume du socle commun de compétences des deux parcours est de 56 ECTS sur 180, soit une répartition entre les trois années de :

•              L1 = 32

•              L2 = 12

•              L3 = 12

Ce socle commun comprend : Méthodologie du travail universitaire (2 crédits), Expression écrite et orale (2 crédits), Culture générale (2 crédits), Projet personnel de l’étudiant (2 crédits), Projet professionnel (2 crédits), Stage (2 crédits), Culture numérique et informatique (6 crédits), Langues vivantes (12 crédits), Options libres (12 crédits), UE de découvertes d’autres disciplines autorisant des réorientations en L1 (histoire, géographie, sociologie et lettres, 15 crédits).

Volume horaire global de la formation : 1534 h.

Méthodes pédagogiques :

Les enseignements spécialisés s’accompagnent de présentations visuelles et font une large place à l’analyse d’images et à l’analyse documentaire.

Tout au long de la formation, des sorties pédagogiques (visites de monuments, de musées, de centres d’art) et des sorties de terrain sont organisées afin de favoriser le contact direct avec les œuvres d’art et d’allier théorie et pratique.

Contrôle des connaissances

Modalités d'évaluation des connaissances et compétences

http://dep-histoire-art-archeologie.univ-pau.fr/live/Licence

Aménagements particuliers

Dispositifs d'aide aux étudiants

CONSTRUIRE UN PROJET PROFESSIONNEL ADAPTÉ À CHAQUE ÉTUDIANT

L’étudiant est accompagné dans la construction de son projet professionnel : journées d’information sur les métiers de l’histoire de l’art et de l’archéologie, formation au PPE (projet personnel professionnel de l’étudiant) et stages en milieu professionnel (musées, collectivités territoriales, galeries et centres d’art...).

http://scuio-ip.univ-pau.fr/live/

Dispositifs d'accueil, d'accompagnement, de soutien

Accompagnement pédagogique

http://dep-histoire-art-archeologie.univ-pau.fr/live/Licence

– À l’issue de chaque semestre des commisssions paritaires sont réunies pour recueillir l’avis des étudiants sur la formation.

– Des ingénieurs des Laboratoires ITEM et IRAA interviennent en TD de L3 pour former les étudiants aux systèmes d’information géoréférencés, aux techniques de relevés en plan et de dessins d’objets, - à la manipulation des théodolites laser.

– Les structures universitaires suivantes apportent leur soutien à la formation :

- DN-Artice pour les plateformes Webcampus et Elearn ;  

- ODE pour les données utilisées en Conseil de perfectionnement de la formation ;

- Cellule Démarche-Qualité pour les actions-qualité en licence (sorties et voyages pédagogiques notamment).

TIC-TICE, pédagogie numérique

La plupart des enseignements s'appuient sur des présentations visuelles (powerpoint principalement) et sur une articulation avec le web-campus dans lequel les enseignants déposent des outils pour l'accompagnement des CM ou des TD (bibliographies, documents présentés en cours, cours pour les étudiants qui n'ont pu les suivre, corrections des exercices en TD, correction d'examens, etc...)

Valorisation de la démarche qualité

http://ode.univ-pau.fr/live/Demarche_qualite

 

Admission

Condition d'accès

L’accès à la licence « Histoire de l’art et archéologie » exige le niveau Bac ou un diplôme équivalent.

Il peut également être obtenu grâce au dispositif de validation des acquis prévu par le service de la Formation continue  de l’UPPA.

Inscriptions

Votre Inscription administrative est faite par le WEB ou auprès de la scolarité, vous devez obligatoirement passer au secrétariat du Département de Géographie et Aménagement pour préparer votre Inscription pédagogique. Deux périodes d’inscription au mois de juillet et septembre.

http://ufr-lettres.univ-pau.fr/live/inscriptions

 

Et après

Poursuite d'études

La licence d’Histoire de l’art et d’Archéologie permet aux étudiants de poursuivre leur formation universitaire à l’UPPA dans dans les Masters :

- « Patrimoine et Musées »

- « Histoire, Civilisations, Patrimoine », parcours « Archéologie préventive »

Poursuite d'études à l'étranger

Ouverture internationale, mobilités, doubles diplômes

Erasmus : destination des étudiants sur les 2 dernières années : Florence (2), Uppsala (1), Trois-Rivières (Québec) (1).

Insertion professionnelle

Les débouchés professionnels envisageables sont les suivants :

Métiers du patrimoine et de l‘exposition

(secteur important dans une région très touristique)  

•postes soumis au concours du CNFPT (attaché ou assistant de conservation) ou aux centres départementaux de   gestion (adjoint territorial du patrimoine) ;

•postes soumis au concours du ministère de la culture (par exemple, secrétaire de documentation, ingénieur des services culturels) ;

•postes du secteur privé (gestion culturelle, médiation culturelle, critique d’art, métiers de l’édition, activité de guide-conférencier) ;

•métiers du marché de l’art (commissaires-priseurs avec un double cursus en Histoire de l’art et Droit, marchands d’art, galeristes, antiquaires) ;

•postes d’animateur du patrimoine, de chargé d’étude et d’inventaire du patrimoine.

Enseignement  

•concours de professeur des écoles ;

•enseignant en école d’art.

Métiers de l’archéologie  

•postes d’archéologues dans les collectivités territoriales, dans les entreprises du secteur privé et à l’INRAP ;

•postes de spécialistes dans ces mêmes structures.

http://dep-histoire-art-archeologie.univ-pau.fr/live/metiers

Résultats des enquêtes sur le devenir des diplômés

Réussite des étudiants : la revanche des petites universités

http://ode.univ-pau.fr/live/Insertion_professionnelle/Bac3L3#HAA


Témoignages d'anciens, éléments de promotion de la formation

http://ode.univ-pau.fr/live/Insertion_professionnelle/Bac3L3/Chaque_licence/Temoignages_anciens

Taux de passage de l’année N à N+1 sur l’ensemble du cursus de 2011 à 2014

Taux de passage L1/L2 : 54 %, 43% et 45%

Taux de passage L2/L3 : 86%, 93% et 90%

Taux d’obtention de la L3 : entre 95 et 100%

 

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Pau

Responsable(s)

FORERO-MENDOZA Sabine

Plus d'infos

Crédits ECTS 180

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

A télécharger

Plaquette (459 Ko)