EC3 Littérature et musique

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Actualités

    • UE Libres

      Du lundi 10 septembre 2018 (7h) au dimanche 23 septembre 2018 (23h) vous devez vous inscrire à une UE libre pour les semestres impairs (S3, S5).

      Lire la suite

Trouver une formation

EC3 Littérature et musique

Présentation

Pourquoi et comment étudier la place de la musique dans un texte romanesque ?

(Yves LANDEROUIN)

L'intérêt pour les rapports entre le texte littéraire et la musique est partagé par de nombreux chercheurs aujourd’hui.  Evidemment, l’éventail des rapports  étudiés est très large, et ce séminaire  a d’abord pour ambition d’en dégager une typologie.  Il se concentrera plus particulièrement sur la place de la figure du musicien et de l’évocation des œuvres musicales dans certains romans du XXe siècle. Quelles questions cette place privilégiée pose-t-elle? Quels outils mobiliser pour comprendre son rôle dans la construction du sens du texte ?

La réflexion s’appuiera sur ce qui est peut-être le plus grand des « romans musicaux », le Doktor Faustus (1947) que Thomas Mann écrivit pendant  l’exil américain auquel le conduisit son opposition au nazisme et où se mêlent histoire de l’Allemagne, histoire de la musique et mythe de Faust.  Les outils de  l’analyse des rapports entre texte et musique permettront d’éclairer les obscurités de ce roman.  

Les étudiants inscrits à notre séminaire s’engagent à lire Doktor Faustus avant le début du cours dans la traduction indiquée ci-dessous. Le dossier consistera, pour sa première partie, en l’étude d’un extrait du roman de Thomas Mann et, pour la seconde, dans le traitement libre d’une question appliquée à l’un des ouvrages proposés dans la liste en annexe.

Objectifs

L’approche croisée de la littérature et des autres arts (peinture, musique, sculpture, architecture, cinéma, danse, photographie, etc.) est, depuis de nombreuses années, l’une des voies privilégiée du renouvellement de la recherche en lettres. Sans viser à l’exhaustivité, les quatre EC qui composent cette UE entendent illustrer différents aspects de ce dialogue inter-esthétique, qui peut aller de notion d’influence aux problématiques de l’adaptation en passant par la question de la représentation d’un art par un autre.

 

Volume horaire

  • CM : 10 heures

Examens

Contrôle continu

Informations complémentaires

 Corpus du séminaire :

  • Thomas Mann,  Le Docteur Faustus, traduction de Louise Servicen, Le Livre de Poche, « Biblio ».

Bibliographie :

-          Ouvrages théoriques et critiques :

  • Backès (J.-L.), Musique et littérature, PUF, 1994.
  • Landerouin (Y.) (dir.), Quatuor, littérature et cinéma, revue Op.cit., (à paraître juillet 2018)
  • Locatelli (A.), Landerouin (Y.) (dir.),  Musique et Roman, éditions « Le Manuscrit », 2008.
  • Locatelli (A.), Littérature et musique au XXe siècle, PUF, « Que sais-je ? », 2001.
  • Picard (T.), L'art total : grandeur et misère d'une utopie (autour de Wagner), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006.
  • Pierre (I.), Littérature et musique. Contribution à une orientation théorique (1970-1985), Namur, Presses Universitaires de Namur, 1987.
  • Sounac (F.), Modèle musical et « composition » romanesque dans la littérature française et allemande du XXe siècle : genèse et visages d’une utopie esthétique, Thèse de Doctorat, EHESS, 2003.

 

-          Romans proposés à l’étude (la liste n’est pas limitative et les étudiants peuvent étudier un roman de leur choix) :

 

  • Bernard (Thomas), Le Naufragé, traduit de l’allemand par Bernard Kreiss, Gallimard, Folio, 1986.
  • Conroy (Franck), Corps et âme, traduction de Nadia Akrouf, Paris, Gallimard, 1996.
  • Duras (Marguerite), Moderato cantabile, Éditions de Minuit, 1958.
  • Echenoz (Jean), Au piano, Éditions de Minuit, 2003,
  • Echenoz (Jean), Ravel, Éditions de Minuit, 2006.
  • Enquist (Anna), Quatuor, traduit du néerlandais, par Emmanuelle Tardiff, Actes Sud, 2016.
  • Gailly (Christian), Be-bop, Éditions de Minuit, 1995/2000.
  • Huston (Nancy), Les Variations Goldberg, Actes Sud, 1993.
  • Huxley (Aldous),  Contrepoint [1928], traduit par Jules Castier, Pocket, 1999.
  • Kundera (Milan), L’insoutenable légèreté de l’être, traduction du tchèque par François Kérel, Gallimard, 1989.
  • Montalbán (Manuel Vázquez), traduit de l’espagnol par Michèle Gazier, Le Pianiste, Seuil, coll. « Points », 1988.  
  • Quignard (Pascal), L’Occupation américaine, Seuil, 1994.
  • Quignard (Pascal), Tous les matins du monde, Gallimard, N.R.F., 1991.
  • Rolland (Romain), Jean-Christophe [1912], A. Michel, 2007. 
  • Scarpetta (Guy), La Suite lyrique, Grasset, 1992.
  • Simeone (Bernard), Cavatine, Lagrasse, Verdier, 2000.
  • Spinrad (Norman),Rock Machine, traduction d’Isabelle Delord-Philippe, Robert Laffont, « Ailleurs et demain », 1989.

 

En bref

Crédits ECTS 2.5

Nombre d'heures 10 heures

Niveau d'étude BAC +4

Période de l'année
Tous les ans

Forme d'enseignement
Cours magistral

Type d'enseignement

  • Etudiants étrangers
  • Formation continue
  • Formation initiale

Date de début des cours
7 janvier 2019

Contact(s)

Composante

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat du Master Poétiques et Histoire Littéraire

Horaires d'ouverture : Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi: 8h45-12h / 14h-17h

Avenue du Doyen Poplawski - BP 1160 Bureau 321 (2ème étage)
64013 PAU CEDEX
Tél : 05.59.40.73.23

Email : masterlec @ univ-pau.fr

Lieu(x)

  • Pau