Licence de droit à Pau - L1, L2, L3

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Actualités

    • Salon "Infosup Landes"Mont-de-Marsan

      Rendez-vous de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

      Lire la suite

    • Salon Studyrama : Etudes supérieures et grandes écolesPau

      De 9h30 à 17h30.
      Parc des Expositions - Hall Béarn

      Lire la suite

Trouver une formation

Vous êtes ici :

Licence de droit à Pau - L1, L2, L3

Présentation

Présentation

Après deux années de tronc commun, la formation de licence Droit se spécialise progressivement en prévoyant, au niveau L3, une dominante droit privé et une dominante droit public. Elle a pour objectif de donner une formation juridique générale, les connaissances théoriques et pratiques à la fois en droit privé, en droit public, mais aussi en science politique et en histoire du droit.

Le contenu des études comprend :

  • des enseignements théoriques et pratiques dans les domaines du droit privé (droit civil, droit des affaires, droit pénal, etc…), du droit public (droit constitutionnel, droit administratif, etc…), des sciences politiques et d'histoire du droit.
  • un Projet Professionnel de l'Étudiant comprenant au choix des stages de 2 semaines minimum ou des séminaires professionnalisant
  • une préparation aux concours administratifs
  • des enseignements complémentaires : expression française, C2i, langues vivantes
  • des unités d’enseignement libres : sport, culture, enjeux sociétaux, professionnalisation, …

Savoir-faire et compétences

Compétences disciplinaires :

  • Mobiliser un socle de connaissances et de compétences solides sur l'ensemble des matières juridiques fondamentales : en droit public (droit constitutionnel, droit administratif, etc...) ; en droit privé (droit civil, droit des affaires, droit pénal, etc...)
  • Mobiliser les connaissances acquises en toute situation grâce aux méthodes d'analyse et de raisonnement juridiques développées en cours de licence ;
  • Analyser les interactions entre les cas soumis à étude et leur environnement à la fois juridique et socio-économique.

Compétences transversales :

  • Recherche documentaire ;
  • Maîtriser les outils numériques ;
  • Développer et analyser un argumentaire avec un esprit critique ;
  • Maîtriser la langue française ;
  • Compréhension et expression dans au minimum une langue étrangère.

Compétences préprofessionnelles :

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives ;
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.

Informations supplémentaires

Pour en savoir plus sur l'orientation et l'insertion professionnelle, voir le site du Service Commun Universitaire d'Information, d'Orientation et d'Insertion Professionnelle (SCUIO-IP).

Pour tout renseignement sur la formation continue, voir le site du service Formation continue (For.Co).

Pour en savoir plus sur les relations internationales à l'Université, voir le site de la Direction des relations internationales.

Programme

Contenu de la formation

Organisation de la formation, méthodes pédagogiques :

Cette formation de 3 années est proposée sur 6 semestres de 13 semaines, chacun validés par 30 crédits européens.

Le volume horaire global est d’environ 500 h/an, soit approximativement 20h hebdomadaires.

La formation est organisée en unités d’enseignement obligatoires et optionnelles constituées de cours magistraux (amphi), travaux dirigés (35 étudiants) afin de permettre à chaque étudiant de construire un parcours adapté à son projet professionnel. De plus, l’enseignement des langues vivantes est obligatoire à chaque semestre.

La spécialisation est progressive tout au long des 3 années bien que plus marquée en L3.

  • Schéma général :

- Au niveau L1 : Prise de contact avec les matières juridiques avec des enseignements type introduction au droit (civil, constitutionnel, histoire) mais aussi des enseignements de disciplines voisines (économie/gestion) afin de faciliter les éventuelles réorientations à l’issue du 1er semestre (introduction à l’économie, introduction à la gestion d’entreprise). Mise en place d’un semestre commun avec les mentions Économie et AES avec possibilité de passerelle entre ces mentions à l'issue du semestre.

- Au niveau L2 : Approfondissement des enseignements juridiques et  spécialisation progressive  (droit des obligations, droit administratif, droit pénal) et apparition d’UE à choix commençant à dessiner de futures orientations (droit des personnes ou institutions administratives) l’accent commençant à être également mis sur la professionnalisation de la formation (stages et séminaires professionnalisants).

- Au niveau L3 : Approfondissement des enseignements juridiques: les orientations sont plus marquées avec des modules de droit privé (droit du travail/droit des société/droit des contrats spéciaux) et des modules de droit public (fonction publique/droit international public/droit des collectivités locales).

Dans chacune des années, des UE libres sont proposées.

Les 30 ECTS associés au semestre 1 sont validés en cas de réorientation vers Licence Économie ou AES.

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Sessions d’examens

Pour chaque UE/EC de licence, l'Université organise deux sessions annuelles : une première session à la fin de chaque semestre et une session de rattrapage (pour les deux semestres) à l’issue de l’année.

 

Modalités de contrôle

Se reporter au descriptif de chaque unité d’enseignement (UE) ci-dessus.

Aménagements particuliers

Le régime spécial d’études (R.S.E.)

Peuvent bénéficier d'un aménagement des études et du contrôle des connaissances, les étudiants :

  • engagés dans la vie active ou assumant des responsabilités particulières dans la vie universitaire ou étudiante,
  • chargés de famille,
  • engagés dans plusieurs cursus,
  • en situation de handicap,
  • sportifs de haut niveau
  • artistes. 

Le régime spécial ne sera accordé qu'après étude du dossier par la scolarité.

 

Reprise d’études

Le service de la Formation continue propose un service d'information et de suivi administratif pendant la formation.  Un soutien peut être proposé tout au long du cursus.

Stages

Le stage est une période temporaire qui s’inscrit dans le cadre d’un cursus pédagogique ; il est à finalité de découverte, d’orientation, de mise en situation professionnelle.

Il permet de :

  • connaître le monde de l’entreprise et celui du milieu professionnel choisi ;
  • acquérir une première expérience ;
  • mettre en pratique les connaissances acquises lors de la formation ;
  • développer ou acquérir des compétences professionnelles à valoriser dans un CV ou dans un premier emploi ;
  • confirmer ou infirmer un projet professionnel (modifier ou affiner une orientation professionnelle) ;
  • bâtir un réseau relationnel ;
  • bénéficier d’un tremplin vers l’emploi.

 

Type : optionnel

Durée : 2 semaines minimum

Période : entre la deuxième année et troisième année ou au cours de la troisième année

Type de structures d’accueil :  juridictions judiciaires et administratives, collectivités territoriales, services contentieux, professionnels du droit...

Admission

Condition d'accès

Démarches d’inscription : via le site de l'UPPA.

Situations particulières

Dans les cas suivants, l’inscription est soumise à des démarches préalables :

Pour les étudiants étrangers avec diplômes étrangers : contacter les Relations Internationales.

Droits d'inscription et tarification

Année universitaire 2017-2018 (à titre indicatif)

Statut Formation initiale*

Sans

sécurité sociale

Avec

sécurité sociale

Boursier

Inscription en 2ème diplôme

189,10€

406,10€

5,10€

122€

Statut Reprise d’études**

Un devis nominatif et personnalisé est établi sur demande auprès du service de la formation continue.

Contact : accueil.forco @ univ-pau.fr / Tél : 05 59 40 78 88

*(études poursuivies sans interruption après le lycée)

**(toute personne se trouvant dans l'un au moins des cas suivants : Interruption d’études supérieure à 2 ans,  Salarié, Demandeur d'emploi (indemnisé(e) ou non), Agé(e) de plus de 28 ans)

Pré-requis nécessaires

La première année de licence Droit est ouverte aux titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent.

Les titulaires d’un BTS ou d’un DUT peuvent intégrer, sur dossier, directement la 2ème ou la 3ème année.

Formation ouverte aux dispositifs de validation des acquis (VAPP, VAE ...).

Et après

Poursuite d'études

À l’issue de la licence, les étudiants diplômés peuvent se diriger vers un Master à l’UPPA ou dans une autre université française ou étrangère, vers un diplôme d’école supérieure accessible sur concours ou sur titres ou vers d’autres types de formations comme une préparation aux concours de la Fonction publique de catégorie A ou encore un diplôme d’université (DU).

Exemples de poursuite d’études à l’UPPA après la licence Droit :

À l’UPPA, 93% des diplômés de licence Droit poursuivent leurs études.

Poursuite d'études à l'étranger

Ouverture internationale, mobilités, doubles diplômes

 

Convention de partenariat :

accords de coopération transfrontalière avec les Université du Pays Basque, Saragosse et Alicante

conventions spécifiques avec les Universités en Roumanie, Suède, Angleterre, Ecosse, Turquie

ERASMUS, BCI (ex CREPUQ)

Insertion professionnelle

Quelques idées de débouchés professionnels

Après un bac +3 :

Les métiers du droit en entreprise : Secrétaire juridique

—  Les métiers du droit en banque, assurance et immobilier : Gestionnaire en assurances, Rédacteur(trice) règlement assurances, Administrateur(rice) de biens

—  Les métiers du droit dans la fonction publique : Attaché(e) d’administration

—  Les métiers de la justice au tribunal : Greffier(ère) des services judiciaires

—  Les métiers de la justice en étude/cabinet : Assistant(e) de cabinet juridique, Auxiliaire juridique, Clerc de notaire

—  Les métiers de la justice en commissariat et gendarmerie : Officier(ère) de police

—  Les métiers de la justice en prison : Conseiller(ère) pénitentiaire d’insertion et de probation

Après un bac +5 et plus :

—  Les métiers du droit en entreprise : Juriste contentieux, Juriste des affaires corporate, Juriste international

—  Les métiers du droit en banque, assurance et immobilier : Fiscaliste, Juriste droit immobilier

—  Les métiers du droit dans la fonction publique : Enseignant(e)-Chercheur(euse) en droit, Inspecteur(trice) des douanes, Secrétaire des affaires étrangères

—  Les métiers de la justice au tribunal : Avocat(e) pénaliste,Juge (d’instance, d’instruction, des enfants, administratif), Mandataire de justice

—  Les métiers de la justice en étude : Notaire, Huissier(ère) de justice, Commissaire-priseur(euse) judiciaire

—  Les métiers de la justice en commissariat et gendarmerie : Gendarme-Enquêteur(trice), Commissaire de police, Expert(e) judiciaire

—  Les métiers de la justice en prison : Chef(fe) d’établissement pénitentiaire

—  Les métiers de l’enseignement et de la recherche : Enseignant(e)-Chercheur(euse)

Ces métiers peuvent s’exercer dans les structures suivantes : entreprises de l’industrie et des services de toutes tailles, cabinets de conseil, banques, assurances, agences immobilières, études notariales, tribunaux, services pénitentiaires, police nationale, gendarmerie, associations, administrations publiques.

Quelques exemples de secteurs d'activité : industrie (agro-alimentaire, aéronautique, chimie, énergie, manufacturière, nouvelles technologies), services (banque, immobilier, assurance, commerce), environnement, recherche, enseignement, police, fonction publique, gendarmerie.

Témoignages d'anciens diplômés

Consulter les témoignages d'anciens diplômés de licence Droit à l'UPPA

http://ode.univ-pau.fr/fr/insertion-professionnelle/temoignages-d-anciens/licences/licence-droit.html

Passerelles et ré-orientation

Principe général

Les formations sont aménagées pour permettre aux étudiants d’élaborer progressivement leur projet personnel et professionnel en favorisant leur intégration, leur orientation et leur spécialisation au fur et à mesure de l’avancée dans le cursus.

L’architecture des formations est ainsi conçue pour que l’étudiant :

  • Bénéficie d’une réorientation dès la première année de licence à la fin du semestre 1 vers une autre formation dans l’hypothèse où celle dans laquelle il est engagé se révélerait ne pas ou ne plus correspondre à son projet.
  • Puisse intégrer en provenance de filières courtes (DUT, BTS, …) une licence en cours de cursus suite à une réorientation, une poursuite ou reprise d’études.

Le SCUIO-IP accompagne les étudiants dans leurs projets de (ré)orientation.

 

Réorientation

Tous les étudiants déjà inscrits dans l’enseignement supérieur (en BTS, IUT, L1, CPGE, PACES …) et souhaitant se réorienter vers une première année de licence doivent passer par Parcoursup.

N.B. : les étudiants en réorientation ayant un accord préalable de leur université procèdent à un transfert de dossier

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Pau

Responsable(s)

Responsable Département Droit - Monique LUBY-GAUCHER

Email : monique.luby-gaucher @ univ-pau.fr

Contact(s) administratif(s)

Scolarité Licences DEG


Tél : 05.59.40.80.80

Email : licences.deg @ univ-pau.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 180

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

Stage Facultatif (2 semaines minimum)

Stage à l'étranger Facultatif

Début de la formation
11 septembre 2017

En savoir plus

Nous rencontrer