Option Recherche

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Formation continue et reprise d'études

Formation continue et reprise d'études

Consultez la liste des formations proposées dans le cadre de la formation continue : formations diplômantes, certifications, préparations, formations courtes et formations sur mesure

Lire la suite

Actualités

Option Recherche

Présentation

2 EC obligatoires :

- EC Atelier de l'historien (médiévale/moderne) : 26h TD : 3 ECTS

- EC Atelier de l'historien (ancienne) : 26h TD : 3 ECTS

  • Atelier de l’historien (médiévale et moderne) (Mme Lamazou-Duplan / M. Chareyre)

Ces séances de travaux dirigés permettent de s’initier à la paléographie (lecture des écritures anciennes), apprentissage indispensable pour lire les documents inédits médiévaux et modernes. Cet apprentissage se fait pas à pas, de séance en séance pour que l’œil « se fasse ». L’évolution des écritures au Moyen Âge, des supports des écrits, des modalités scripturaires (rapports texte/enluminure, fonctions de l’écrit…) seront présentées, de même que d’autres sciences annexes telles que la diplomatique, la sigillographie (sceaux)… L’organisation des archives en France, la visite d’un dépôt d’archives (Archives Départementales des Pyrénées-Atlantiques ou Usine des Tramways) permettent de se familiariser avec ces lieux de recherche. En fonction des documents et dossiers thématiques sélectionnés, les séances donneront un aperçu de l’actualité de la recherche (les sources et leur traitement, questions de méthodes, les problématiques et leur renouvellement).

Cet enseignement se poursuit au semestre 6, éventuellement sous la forme d’un « chantier d’histoire » comme en 2017, 2018 et 2019 (atelier collectif et immersif en archives durant pour lequel il est fortement recommandé d’avoir suivi l’initiation dispensée au semestre 5).

Il est fortement recommandé à celles et ceux qui souhaitent se diriger vers un master ou des recherches en histoire médiévale et/ou moderne de suivre les TD des 2 semestres.

Premières lectures :

André Cheddeville, Bernard Merdrignac, Les sciences annexes en histoire du Moyen Age, Rennes, PUR, 1998.

Robert Delort, Introduction aux sciences auxiliaires de l'Histoire, Paris, Colin, 1969

Olivier Guyotjeannin, Les sources de l’histoire médiévale, Paris, Livre de Poche, 1998

Charles Samaran, L’historien et ses méthodes, Paris, éd. La Pléïade, 1991.

  • Atelier de l’historien (ancien) (M. Callegarin)

Recommandation : Recherche.

L’enseignement consiste à examiner les disciplines auxiliaires qui permettent de construire un discours historique tant en histoire grecque qu’en histoire romaine. Sont tour à tour étudiées : les sources écrites, dont l’épigraphie, l’archéologie et ses méthodes, la numismatique et les sources figurées (mosaïque, peinture et sculpture). L’approche est exclusivement historienne ; il s’agit de voir comment l’historien, par sa maîtrise et par la confrontation des sciences auxiliaires, parvient à écrire l’histoire.

 

Bibliographie indicative 

 

- Arnaud (Pascal), Les sources de l’histoire ancienne,  Belin Sup, 1995.

- Corbier (Paul), L’épigraphie latine, Sedes, 1998.

- Corvisier (Jean-Nicolas), Sources et méthodes en histoire ancienne, Paris, PUF, 1997.

- Depeyrot (Georges), La monnaie romaine (211 av. J.-C. – 476 ap. J.-C.), Éditions Errance, 2006.

- Lassère (Jean-Marie), Manuel d’épigraphie latine, 2 tomes, Paris, Picard, 2005.

- Rebuffat (François), La monnaie dans l’Antiquité, Paris, Picard, 1996.

- Sutherland (C.H.V.), Monnaies romaines, Fribourg, Bibliothèque des arts, 1974.

Volume horaire

  • Travaux Dirigés : 26h

En bref

Crédits ECTS 6.0

Lieu(x)

  • Pau