Histoire contemporaine de la France

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Actualités

    • UE Libres

      Septembre 2019 : Inscriptions aux UE libres.

      Lire la suite

    • Journée Infosup 2019

      Journée d'information sur les formations post-bac.

      Lire la suite

    • Salon Studyrama : Etudes supérieuresà Bayonne

      Maison des associations, 9h30/17h30 à Bayonne.
      En savoir plus et télécharger une invitation

      Lire la suite

Trouver une formation

Histoire contemporaine de la France

Présentation

La France et les Français d’une crise à l’autre : années 1930 - années 1970

Le cours propose d’envisager une séquence particulièrement intense et contrastée de l’histoire de France, celle qui va de la crise des années 1930 à l’autre grande crise, celle des années 1970. Cette période, marquée par de fortes ruptures, est en effet riche en contrastes ; elle connaît certes des moments de croissance économique (les « Trente Glorieuses ») mais semble marquée par un état de crise permanent : crise générale (économique, sociale et politique) des années trente (antiparlementarisme, ligues, antisémitisme, etc.) ; profonde crise pendant la Seconde Guerre mondiale (disparition de la République, collaboration avec l’ennemi, etc.) ; crise de l’immédiat après-guerre (retour des déportés, épuration, naissance d’une nouvelle République, etc.) mais qui apparaît, comme souvent avec les crises, comme un moment de renouveau. La IVe République, si elle permet à la France de retrouver une indéniable croissance économique, n’en reste pas moins marquée par une instabilité politique permanente, une culture de guerre froide clivante, et notamment par les guerres de décolonisation. La Ve République apporte la stabilité institutionnelle espérée, achève la décolonisation et surtout renforce la vocation européenne de la France ; mais les années 1960 sont celles d’une accélération des transformations sociales (immigration, fin des paysans, apogée de la « France ouvrière », début de l’affirmation des femmes et des jeunes comme acteurs politiques). La crise économique des années 1970 – que l’on interprète souvent de nos jours comme  le début de la mondialisation – touche un pays qui connaît déjà de puissants blocages (Michel Crozier, La société bloquée, 1970), mais est marquée par des effets délétères : le chômage de masse devient structurel, les « corporatismes » s’exacerbent, le néo-fascisme s’installe durablement (Front national, Parti des Forces Nouvelles) et la France n’échappe pas aux « années de plomb ».

Le cours magistral sera accompagné de TD qui permettront d’approfondir un certain nombre de thématiques.

Première bibliographie

(une bibliographie plus complète sera donnée au premiers cours)

- Agulhon (Maurice), La République de 1880 à nos jours, 2 vol., Hachette, 2011 (1990).

- Agulhon (Maurice), Nouschi (André), Schor (Ralph), La France de 1914 à 1940, Nathan, 1993 ; et La France de 1940 à nos jours, Nathan, 1995.

- Berstein (Serge) et Milza (Pierre), Histoire de la France au XXe siècle, Complexe, 1985.

- Lequin (Yves), Histoire des Français XIXe-XXe siècles, 3 vol., Colin, 1983-1984.

- Nora (Pierre), Les Lieux de mémoire, Gallimard, 1984-1993.

- Schor (Ralph), Histoire de la société française, Belin, 2004.

- Sirinelli (Jean-François), La France de 1914 à nos jours, PUF, 1993.

- Zeldin (Theodore), Histoire des passions françaises (5 vol. : Ambition et Amour ; Orgueil et intelligence ; Goût et corruption ; Colère et politique ; Anxiété et hypocrisie), 1980-1981 (en anglais entre 1973 et 1977), paru en poche Petit Bibliothèque Payot en 2002.

Volume horaire

  • CM : 24
  • TD : 24

En bref

Crédits ECTS 7

Lieu(x)

  • Pau