Sociologie du risque

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Formation continue et reprise d'études

Formation continue et reprise d'études

Consultez la liste des formations proposées dans le cadre de la formation continue : formations diplômantes, certifications, préparations, formations courtes et formations sur mesure

Lire la suite

Actualités

    • Coronavirus : liste des pays où les stages sont suspendusJusqu'à nouvel ordre

      Attention : les stages dans les pays suivants sont suspendus jusqu'à nouvel ordre

      Lire la suite

    • 1er master Erasmus Mundus de l'UPPA : ouverture des inscriptions Programme d'excellence européen : Environmental Contamination and Toxicology (ECT+) Erasmus Mundus Joint Master Degree

      En septembre 2020, l'UPPA ouvre son premier programme d'excellence Erasmus Mundus avec 6 autres universités européennes.

      Lire la suite

    • Rencontres du double diplôme de master : Performance, activité physique, santéAmphithéâtre du STAPS - Tarbes

      Le département STAPS en partenariat avec l'Université de Saragosse organise les rencontres du double diplôme de Master. Il s'agit d'un symposium ouvert aux professionnels et aux étudiants qui souhaitent...

      Lire la suite

    • Le Mois de la Formation tout au long de la vie : 1ère édition Venez nourrir votre projet professionnel ! #LeMoisFTLV

      Vous souhaitez reprendre vos études ? Vous reconvertir ? Débuter des études en alternance ?
      Participez au Mois de la Formation tout au long de la vie !
      Vous êtes étudiant ou enseignant ? Vous sont proposés...

      Lire la suite

    • Journées portes ouvertes à l'UPPAVenez découvrir votre future université !

      Programme et calendrier par campus.

      Lire la suite

Vous êtes ici :

Sociologie du risque

Présentation

Dans le courant du XIXe siècle, le mouvement romantique avait déjà remis en cause l’idéal du progrès technoscientifique, mais était resté très minoritaire en regard des discours et pratiques du modernisme triomphant. Avec le constat des « dégâts du progrès » (pollution, réchauffement, maladies chroniques), cette critique réapparaît fortement dans les années 1980, faisant de nos sociétés des « sociétés du risque » (Ulrick Beck). Du point de vue des pratiques sociales, la prise en charge des risques est alors pensée comme une responsabilité collective assumée par l’État-Providence (Ewald). Mais de nos jours, l’irréversibilité de certaines catastrophes questionne ce modèle même et génère des propositions plus radicales (catastrophisme) ou néo-libérales (développement durable). Pendant les TD, des cas d’études (OGM, énergie nucléaire, changement climatique, inondation) seront abordés afin d’analyser les discours des différents acteurs en présence.

Volume horaire

  • Cours Magistral : 19.5h

Examens

Pour tous et pour les deux sessions :

100% ET 3h

En bref

Crédits ECTS 3.0

Type d'enseignement

  • Formation initiale

Lieu(x)

  • Pau