Mémoire et identité dans la société numérique

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Actualités

    • UE Libres

      Septembre 2019 : Inscriptions aux UE libres.

      Lire la suite

    • Journée Infosup 2019

      Journée d'information sur les formations post-bac.

      Lire la suite

    • Salon Studyrama : Etudes supérieuresà Bayonne

      Maison des associations, 9h30/17h30 à Bayonne.
      En savoir plus et télécharger une invitation

      Lire la suite

Trouver une formation

Vous êtes ici :

Mémoire et identité dans la société numérique

Présentation

Enseignant : Julien Mattern

 

Cet EC s’inscrit dans la continuité de l’EC « Sociologie critique de l’innovation technologique », et propose d’explorer la manière dont les nouvelles technologies affectent la mémoire et l’identité personnelles. Nous partirons de l’idée de « plasticité neuronale », bien établie depuis les années 1970, et des travaux pionniers de Jack Goody consacrés à l’écriture et au concept de « technologie intellectuelle ».

Nous pourrons alors étudier la genèse et les usages de certaines technologies intellectuelles aujourd’hui courantes, et voir quels sont les arguments qui en justifient ou en critiquent la diffusion. Nous nous appuierons notamment sur les travaux de David Abram consacrés à l’écriture alphabétique, de Clifford Conner au sujet du « zéro de position » et du « compas stellaire », ou encore de Nicholas Carr au sujet du « global positioning system » (GPS) et de la conception assistée par ordinateur (CAO). En élargissant le propos à l’ensemble des objets techniques qui peuvent avoir des effets sur la structuration de notre psyché, nous présenterons également l’approche critique proposée par Evgeny Morozov pour étudier et améliorer la conception des objets techniques quotidiens.

Dans un second temps, nous présenterons et discuterons quelques théories particulièrement stimulantes cherchant à rendre compte du lien entre psyché et systèmes techniques, et permettant de dépasser l’idée d’ « homme post-historique » chez Lewis Mumford – un homme qui est effectivement devenu un robot, et dont la vie psychique s’est elle-même mécanisée. Günther Anders affirme, dans les années 1950, que le sentiment dominant dans les sociétés fortement industrialisées sera une forme particulière de honte, la « honte prométhéenne », c’est-à-dire celle que l’homme ressent devant la perfection de ses propres créations. Honte d’être borné et limité, quand ses instruments sont toujours plus puissants et précis. Honte d’avoir été engendré et d’être périssable, quand le monde des produits de série semble, lui, éternel.

Nous terminerons par l’étude du concept de narcissisme chez Christopher Lasch. Loin de désigner un penchant de plus en plus égoïste chez nos contemporains, le narcissisme est défini par Lasch comme le versant psychologique d’une dépendance croissante de tous envers les grandes structures techniques et bureaucratiques des sociétés modernes. Le point intéressant pour nous, tient au fait que le narcissisme (tout comme la honte prométhéenne) est non seulement un produit de la société industrielle, mais aussi un puissant vecteur de sa radicalisation : « en termes psychologiques, le rêve de maîtriser la nature est la solution régressive qu’adopte notre culture pour résoudre le problème posé par le narcissisme – régressive parce qu’elle cherche à retrouver l’illusion primale de l’omnipotence et refuse d’accepter les limites de notre autonomie collective » (Lasch, 2000 [1979], p. 302).

Bibliographie succincte :

- ABRAM D., 2013.Comment la terre s’est tue, La Découverte

- ANDERS G., 2002 [1956]. L’Obsolescence de l’homme, EdN,

- CARR N., 2017 Remplacer l’humain. Critique de l’automatisation de la société, L’Échappée

- CONNER C. D., 2011 [2005]. Histoire populaire des sciences, L’Échappée,

- GOODY J., 1979. La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, Minuit

- JÜNGER E., 1984 [1954]. Le traité du sablier, Points-Seuil,

- LASCH, C. 2000 [1979]. La Culture du narcissisme, Climats

- LAFONTAINE C., 2004. L’empire cybernétique. Des machines à penser à la pensée machine, Seuil.

- MOROZOV E., 2014. Pour tout résoudre, cliquez ici. L’aberration du solutionnisme technologique, FYP.

- MUMFORD L., 2008 [1956]. Les transformations de l’homme, EdN

- RIESMAN D., 1964. La foule solitaire, Arthaud.

- YATES, F. A., 1975 [1966]. L’art de la mémoire, Gallimard

Volume horaire

  • CM : 10H

Examens

Contrôle continu

En bref

Contact(s)

Composante

Lieu(x)

  • Pau