Mondialisation, globalisation et cosmopolitique

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Formation

Actualités

    • Journée Infosup 2019

      Journée d'information sur les formations post-bac.

      Lire la suite

    • Salon Studyrama : Etudes supérieuresà Bayonne

      Maison des associations, 9h30/17h30 à Bayonne.
      En savoir plus et télécharger une invitation

      Lire la suite

    • UE Libres

      Janvier 2019 : Inscriptions aux UE libres.

      Lire la suite

Trouver une formation

Vous êtes ici :

Mondialisation, globalisation et cosmopolitique

Présentation

Enseignant: Francis Jauréguiberry

Même si on ne l’appelait pas comme ça (il était alors question de découvertes et de conquêtes, puis de colonisation et de relations internationales), la mondialisation existe depuis le XVIe siècle. Si les échanges n’ont depuis cessé de se développer (de façon inégale) au grès de la multiplication et de l’accélération des moyens de transport, ils prennent une tout autre dimension avec l’apparition des télécommunications. Le monde est devenu plus petit et a fait irruption dans le quotidien du plus grand nombre. Qu’on le veuille ou pas, les effets de la mondialisation s’imposent à tous, en particulier sous la forme d’une globalisation économique et culturelle, questionnent la forme même d’organisation de nos sociétés modernes (États-nations) et posent la question d’une conscience planétaire (face à des risques qui n’ont pas de frontières : pollution et réchauffement climatique, terrorisme, migrations). Seront abordées les réactions à cette globalisation : résurgence des sentiments identitaires, mouvements de repli et « guerre des civilisations », mais aussi et de façon plus positive : cosmopolitisme actif posant que l’autre peut être différent et à la fois égal, que l’on peut se penser universel sans pour cela renier sa particularité, et que la réponse aux défis planétaires ne peut être basée, in fine, que sur des formes d’empathie universelle.

 

Bibliographie succincte :

- Arjun Appadurai : Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Payot, 2001.

- Apparurai Arjun, Condition de l’homme global, Payot, 2013

- Manuel Castells, L’ère de l’information (la société en réseaux tome 1), Fayard, 1998

- Manuel Castells, Le pouvoir de l’identité (la société en réseaux tome 2), Fayard, 1998

- Manuel Castells, Fin de millénaire (la société en réseaux tome 3), Fayard, 1998

- Ulrich Beck : la société du risque, Aubier,

- Ulrich Beck : Qu’est-ce que le cosmopolitisme ?, Aubier, 2006

- Ulrich Beck : Pouvoir et contre-pouvoir à l’ère de la mondialisation, Aubier, 2003

- Zaki Laidi : Le temps mondial, Complexe, 1997

- Zaki Laidi, Malaise dans la mondialisation, Textuel, 1997

- Edgar Morin, Terre patrie, Point, 1993

- Edgar Morin, Penser global - L’humain et son univers, Robert Laffont, 2015

- Samuel Phillips Huntington : Le choc des civilisations, Odile Jacob, 1996

- John Urry, Global Complexity, Polity Press, 2002

- Michel Wieviorka, La différence, Balland, 2001

 

Volume horaire

  • CM : 10H

Examens

Contrôle continu

En bref

Contact(s)

Composante

Lieu(x)

  • Pau