Sciences humaines et sociales

M1/M2 Parcours Applied Social Sciences in Energy and Environmental Transitions (ASSET) - spécialité Economie

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Collège Sciences Sociales et Humanités (SSH)

  • Langue(s) d'enseignement

    Anglais, Français

Présentation

En 2022-2023, l'UPPA ouvre un programme d'excellence intégré Master/PhD de 5 ans lié aux domaines de recherche de l'énergie et de l'environnement avec une formation intensive à la recherche dans de multiples domaines.

Le « Master of Applied Social Sciences in Energy and Environmental Transitions (ASSET)» est un parcours de la mention science de la durabilité. Il s’agit d’une formation interdisciplinaire graduate d'excellence en 2 ans formant aux sciences de la durabilité sous l’angle des sciences sociales.

Elle investit les problématiques des transitions énergétiques et environnementales en croisant les connaissances, les compétences et les expériences d’enseignants chercheurs de familles disciplinaires différentes et en fonctionnant le plus possible dans une configuration collaborative (où les savoirs acquis sont ensuite partagés), et à partir d’enseignements par projets et orienté problème. 

Lire plus

Objectifs

Les objectifs sont :

  • de contribuer au développement et à la valorisation de la science de la durabilité, qui comprend d’une part les sciences sur la durabilité (comprendre comment fonctionnent les systèmes économiques, géographiques, sociologiques, physiques et biologiques complexes) et les sciences au service de la durabilité (soutenir des politiques durables, les transitions, les transformations sociales positives et l’éducation).
  • de former plus spécifiquement des étudiants de master de très bon niveau aux métiers de la recherche appliquée aux sciences de la durabilité et aux grands enjeux énergétiques et environnementaux actuels et à venir. Ils interviendront dans des centres de recherche, en entreprise, dans des collectivités territoriales ou dans les grandes institutions nationales internationales soucieuses de développer une recherche transdisciplinaire incarnée par la science de la durabilité.
  • de rendre les étudiants acteurs de la compréhension, de la diffusion voire de la production des connaissances dans ces domaines en construisant un écosystème de savoirs en sciences sociales sur les domaines de l’énergie et l’environnement ;
  • de constituer progressivement un catalogue de cours en ligne en partie « auto-alimenté » susceptible de répondre au plus près aux projets des étudiants ;
  • d’intensifier les liens à l’international avec les universités hébergeant des masters en sciences sociales liés aux problématiques d’énergie et environnement et des institutions et organismes de recherche affichant la science de la durabilité dans ces axes privilégiés de recherche et d’intervention (Programme MOST de l’UNESCO, IRD , etc.)
Lire plus

Savoir faire et compétences

A l’issue de ce master, l’apprenant sera en capacité :

  • D’effectuer des premiers travaux de recherche en science de la durabilité en lien avec l’UMR TREE. Il maîtrisera les grands principes de la recherche interdisciplinaires ainsi que les méthodes et techniques des disciplines dans lesquelles il se spécialise et il pourra effectuer des travaux de recherche validés sous forme de mémoires encadrés par des enseignants chercheurs de TREE.
  • De comprendre et d’analyser des problèmes environnementaux à différentes échelles spatiales (locale, régionale, nationale et/ou internationale).
    Il saura en particulier :
    • analyser les enjeux auxquels des territoires, des populations, des acteurs économiques ou publics sont confrontés,
    • analyser les principales solutions qui sont mises en œuvre pour répondre à ces enjeux
    • prévoir l’évolution de la place respective de chacune de ces solutions.
  • D'évaluer les conséquences sociales et environnementales des transitions, acquérir les compétences techniques quantitatives et qualitatives nécessaires utiles aux domaines.
  • De gérer des projets liés à l’énergie et l’environnement en étant confronté à des situations concrètes, que ce soit dans le cadre d’approches par projets, de stages en entreprises, en collectivités ou en laboratoires. Il analysera, en groupes interdisciplinaires, des problématiques concrètes et proposera des trajectoires pour résoudre ces problèmes.
  • De communiquer et de valoriser son travail, ses projets, ses mémoires ainsi que de collaborer et de transmettre des connaissances, d’aider d’autres étudiants de la promotion.
Lire plus

Organisation

Originalités et spécificités du master

Ce master se distingue des autres à plusieurs niveaux.

  • Son objet ; les sciences de la durabilité dans le domaine des sciences sociales ;
  • Ses fondements multidisciplinaires.
  • Sa dimension collaborative forte ; elle permet d’étendre les savoirs dans le domaine en s’appuyant sur les compétences et connaissances acquises par les étudiants et sur leurs mobilités à l’étranger et dans les centres de recherche ;
  • Sa capacité à s’adapter au projet de l’étudiant via des parcours personnalisés sur 2 et 5 ans. Ces parcours sont cohérents avec ce qu’attend l’étudiant, la société et les axes de recherche de l’UMR TREE ;
  • Son mentorat ; chaque étudiant bénéficie d’un mentor (chercheur de l’UMR TREE) et d’un tuteur (étudiant de master 2 au semestre pair). Le mentor devra dans le premier mois du premier semestre construire le parcours de l’étudiant en cohérence avec son projet d’étude et de recherche (contrat pédagogique et de recherche) et son objectif professionnel et de recherche.

 

L’offre de formation

Le découpage des 2 ans suit une progression classique scindée en semestres et originale. Elle repose :

  • sur un socle commun à la graduate school GREEN avec
    • soit le même contenu pour tous les programmes (soft skills, thematic culture, multidisciplinary project)
    • soit la même activité adaptée au programme
  • sur un socle commun pluridisciplinaire aux sciences sociales (core courses)
  • et sur un parcours individualisé (pluridisciplinaire ou pas), obtenu à partir des enseignements de masters liés à l’UMR TREE et de MOOC ciblés. Cette individualisation des parcours est construite en fonction du projet de l’étudiant et en accord avec son mentor.

 

Volume horaire de la formation

  • 800h (entre 50 % et 100 % en anglais et 25 % distanciel).
Lire plus

Aménagements particuliers

Présentiel + 25 % distanciel

Lire plus

Programme

  • UE 1 - Thematic culture conferences 1

    5 crédits
    • Hydrogen and science of energy

    • Environment and ecotoxicology

    • 4 interdisciplinary approaches of environment

    • Energy law and policy

  • UE 2 - Core courses 1

    10 crédits
    • Introduction to Sustainability Science

      3 crédits
    • Global climate change

      2 crédits
    • Environmental and natural resource economics

      3 crédits
    • Energy market law

      1 crédits
    • Energy investment and trade law

      1 crédits
  • UE 3 - Soft skills 1

    4 crédits
    • Anglais

      2 crédits
    • Project management

      2 crédits
  • UE 4 - Research skills

    6 crédits
    • Bibliographic tools / Open science

      1 crédits
    • Qualitative research methodology #1

      2,5 crédits
    • Quantitative Research methodology #1 – Intro to applied eco

      2,5 crédits
  • UE 5 - Specialization courses

    6 crédits
    • Statistiques appliquées

    • Évaluation des politiques publiques

    • Économie des politiques sociales

    • Politiques économiques

    • Commerce international

    • Économie régionale et urbaine

    • Territoires et gestion des impacts environnementaux 1

    • Territoires et gestion des impacts environnementaux 2

  • UE 6 - Thematic culture conferences 2

    4 crédits
    • Hydrogen and physics

    • Environment and ecotoxicology

    • Sustainability science et résilience alliance

    • Introduction to the environmental policies

    • International environmental law

  • UE 7 - Core courses 2

    6 crédits
    • Environmental policies

      1 crédits
    • Energy innovation

      1,5 crédits
    • Territorial issues of transition

      1,5 crédits
    • Environment and development: contemporary issues

      1 crédits
    • Climate law

      1 crédits
  • UE 8 - Soft skills 2

    4 crédits
    • Anglais

      2 crédits
    • Carbon footprint and lifecycle analysis (LCA)

      2 crédits
  • UE 9 - Research skills 2

    12 crédits
    • Deontology / Integrity

      1 crédits
    • Qualitative research methodology 2

      2 crédits
    • Quantitative research methodology 2 – Econometrics applied

      2 crédits
    • PHD Project

      2 crédits
    • Bibliographical research of the master’s thesis

      5 crédits
  • UE 10 - Specialization courses

    6 crédits
    • Économie géographique

    • Politiques commerciales

    • Économétrie spatiale

    • Économie du développement

    • Analyse de la conjoncture

  • UE 1 - Thematic Culture Conferences 3

    4 crédits
    • Conference 1

    • Conference 2

    • Conference 3

    • Ecological economics & political ecology

    • International law of natural resources & energy

  • UE 2 - Research skills 3

    18 crédits
    • Interdisciplinary Project between Graduate Programs GREEN

      6 crédits
    • Stage de recherche en laboratoire (alternance)

      12 crédits
  • UE 3 - Soft skills

    2 crédits
    • Anglais

      2 crédits
  • UE 4 - Specialization courses

    6 crédits
    • Techniques statistiques et économétriques

    • Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

    • SIG pour économistes

  • UE 5 - Thematic culture conferences 4

    6 crédits
    • Summer School of the graduate schools

      6 crédits
  • UE 6 - Research skills 4

    24 crédits
    • Master thesis

      15 crédits
    • Research internship

      5 crédits
    • Projet au choix : économétrique 1, économétrique 2, modélisation, évaluation socio-économique, statistique locale

      4 crédits

Admission

Public cible

Ce master sélectionnera des étudiants de très bon niveau, diplômés a minima d’une licence et souhaitant être acteurs dans le domaine des sciences de la durabilité.

  • Au niveau de l’UPPA et des universités françaises, les licences susceptibles de fournir des étudiants à ce master sont les licences Economie-Gestion, Géographie-Aménagement, Sociologie, AES, Droit et MIASHS.
  • Les étudiants étrangers seront incités à venir dans ce master, ils seront sélectionnés sur leur projet, leur niveau et si leur cursus est en phase avec les prérequis du master. Une forte proportion des cours seront en anglais (avec des parcours individualisés intégralement en anglais) ce qui favorisera cette internationalisation. Leur semestre 4 (stage en mobilité) s’effectuera dans une autre université française et non étrangère comme pour les autres étudiants d’origine française.
Lire plus

Capacité d'accueil

14 étudiants en M1 et 16 étudiants en M2

Lire plus

Et après

Insertion professionnelle

Les activités visées après ce master sont :

  • la recherche de haut niveau en sciences de la durabilité et en sciences sociales dans les domaines de l’énergie et de l’environnement.
  • l’analyse socioéconomique des transformations sociales, politiques et organisationnelles et des situations complexes liées à des problématiques de transitions énergétiques et environnementales.
  • le diagnostic, l’ingénierie de projets, conception de solutions pour le développement et l’accompagnement et/ou de l’évaluation de projets, d’innovations, d’investissements dans le domaine de l’énergie et l’environnement.
  • l’encadrement et la coordination de projet et/ou d’organisations liées à l’énergie et l’environnement au niveau territorial et/ou national et/ou international.

Employeurs possibles

Les débouchés naturels du master seront l’enseignement supérieur et la recherche, les centres de recherche publics ou privés, les secteurs énergétiques, les entreprises développant une stratégie sociale et environnementale responsable, les grandes institutions internationales intéressées par les sciences de la durabilité, les collectivités territoriales, les bureaux d’études et de conseil, les associations et les ONG impliquées dans des actions sociales et environnementales.

Emplois possibles :

  • Chercheur,
  • Enseignant,
  • Chargé de communication/sensibilisation/animation (ONG, associations...),
  • Chargé d'évaluation et de prospective,
  • Concepteur et animateur de dispositifs de concertation,
  • Coordinateur de projets,
  • Chargé de mission / Chargé d’études biodiversité, développement durable,
  • Responsable RSE,
  • Chargé de projet et de développement territorial.
Lire plus
  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés