Version texte

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
Vous êtes ici :

Pourquoi choisir l’université ? et plus particulièrement l’UPPA

Vous hésitez peut être à choisir un cursus universitaire car vous avez des idées reçues sur l’université.

Nous vous proposons de tordre le cou à ces idées reçues en jouant 5 minutes avec nous à ce petit quizz.

Liste des questions :

  1. A la fac ... les diplômes ne préparent pas tous à un métier » Vrai ? ou Faux ?
  2. A la fac ... les formations sont déconnectées du monde du travail » Vrai ? ou Faux ?
  3. La licence est une porte ouverte vers les formations de niveau BAC +5 » Vrai ? ou Faux ?
  4. A la fac... on est complètement livré à soi-même » Vrai ? ou Faux ?
  5. A la fac... tout le monde peut y aller » Vrai ? ou Faux ?
  6. A la fac... on va en cours quand on veut » Vrai ? ou Faux ?
  7. A la fac... il faut être autonome » Vrai ? ou Faux ?
  8. A la fac... si on décroche pendant l'année... on est vraiment seul » Vrai ? ou Faux ?
  9. A la fac... les cours sont de moins bonne qualité que dans les grandes écoles » Vrai ? ou Faux ?
  10. Le monde professionnel apprécie moins les diplômés de l'université » Vrai ? ou Faux ?
  1. 1 - A la fac ... les diplômes ne préparent pas tous à un métier » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Les DUT forment des techniciens spécialisés opérationnels en 2 ans.
    Les licences sont la voie royale pour accéder au diplôme de niveau bac+5 (master), préparer les concours de recrutement d’enseignants ou de cadres administratifs de la fonction publique, passer les concours d'ingénieur.
    Les licences professionnelles forment des étudiants directement opérationnels dans des fonctions très spécialisées de l’entreprise.
    Les masters débouchent sur des métiers de cadres supérieurs dans les milieux industriels, technologiques ou encore dans toutes les fonctions de management de l’entreprise.
    Les doctorats préparent aux métiers d'ingénieurs dans l'industrie et de chercheur et enseignant-chercheur, pour exercer à l’université ou dans des grands instituts de recherche, CNRS, INSERM, INRA…

    Retour aux questions

  2. 2 - A la fac ... les formations sont déconnectées du monde du travail » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Dans la majorité des filières, dès la 2ème année de licence, des professionnels, intervenants extérieurs, participent aux enseignements et des stages en entreprises sont proposés aux étudiants. Par ailleurs, pour chacune des formations de l’UPPA, une enquête d’insertion professionnelle auprès des anciens étudiants est réalisée afin de connaître leur devenir. A partir de ces enquêtes, l’observatoire des étudiants de l’université réalise un répertoire des métiers correspondant à chaque diplôme et un annuaire des anciens étudiants, consultables sur le site web de l’UPPA. Dans nombre de formations, le réseau d’anciens élèves est très actif, et contribue tant à faire coller la formation aux besoins du monde professionnel qu’à aider le jeune diplômé à démarrer sa carrière.

    Retour aux questions

  3. 3 - La licence est une porte ouverte vers les formations de niveau BAC +5 » Vrai ? ou Faux ?

    Sauf pour celui ou celle qui au bout de 2 ans choisira de s'orienter vers une licence professionnelle, la licence est la 1ère étape d'une formation supérieure qui se poursuivra en master, en école d'ingénieur ou de commerce, dans une université étrangère, ou par une formation professionnelle liée à un concours de la fonction publique.

    C'est en licence que l'étudiant va acquérir le socle de connaissances et de compétences indispensables pour accéder ensuite à ces spécialisations de haut niveau. Une trajectoire professionnelle réussie se base sur des fondamentaux solides, et celui qui vise un poste de cadre supérieur doit les acquérir.

    Ce n'est pas pour autant qu'on ne dispense en licence que des connaissances théoriques et générales qui ne servent qu'à sélectionner les étudiants. Bien au contraire, on y attaque de front le cœur de la discipline choisie. L'étudiant pourra donc assez vite savoir quelle branche de cette discipline l'intéresse plus particulièrement, et il pourra l'approfondir à travers les options en 2ème ou surtout en 3ème année. Bien souvent, celui qui rentre avec l'idée très précise de passer tel concours ou de préparer tel métier très spécifique qui lui semblait séduisant, voit son projet évoluer au fur et à mesure qu'il découvre les différentes matières composant la discipline et toutes la palette des métiers possibles.

    Retour aux questions

  4. 4 - A la fac... on est complètement livré à soi-même » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Dès le jour de la rentrée vous êtes accueilli par le responsable de votre formation qui vous présentera le programme et le déroulement des enseignements pour le semestre.

    Dans une université à taille humaine comme à l’UPPA, la relation étudiant/enseignant est privilégiée, les groupes de travail sont de faible effectif, favorisant le suivi individuel des étudiants. En plus des enseignants, pour vous aider à prendre vos marques sur le campus, des étudiants en 1ère ou 2ème année, des « tuteurs d’accueil », vous feront visiter les différents services universitaires et vous expliqueront leur fonctionnement : bibliothèques, cellule d’information et d’orientation, sport, culture, maison de l’étudiant, etc. Un peu plus tard dans l’année universitaire, le service d’orientation vous aidera à bâtir votre projet professionnel étudiants (PPE) en lien direct avec des acteurs du monde du travail et de l’emploi. De plus, dans le cadre de la démarche qualité, se met en place un suivi individualisé de l’étudiant avec des entretiens réguliers avec un enseignant tuteur.

    Retour aux questions

  5. 5 - A la fac... tout le monde peut y aller » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est VRAI

    Avec un baccalauréat, l’accès à l’université se fait sans sélection à l’entrée. Ce qui ne signifie pas que l’on décroche le diplôme sans travail. La mixité des étudiants est une grande richesse, ce sera pour vous l’occasion de côtoyer de futurs scientifiques, littéraires, juristes, des personnalités de cultures et d’opinions diverses, un brassage extraordinaire dans une université pluridisciplinaire qui sera riche en échanges et vous aidera à forger votre libre arbitre, avant de rentrer dans un milieu professionnel souvent très spécialisé.

    Retour aux questions

  6. 6 - A la fac... on va en cours quand on veut » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Le jour de la rentrée, l’enseignant responsable de votre formation, vous présentera votre emploi du temps pour le semestre. Vous aurez des plages horaires réservées au cours magistraux (en classe ou en amphithéâtre), aux séances de travaux dirigés (groupe de 30 étudiants environ) et aux séances de travaux pratiques (groupe de 20 étudiants environ en laboratoire) pour les filières scientifiques et de cours de langues en laboratoires pour les filières littéraires. En général, le jeudi après-midi est libre ; vous pourrez consacrer cette demi-journée au sport, à la recherche documentaire, etc. Des contrôles continus sont mis en place depuis plusieurs années dans nombre de filières, et le contrôle de l’assiduité se généralise par un appel pendant les TD et TP.

    Retour aux questions

  7. 7 - A la fac... il faut être autonome » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est VRAI

    La réussite universitaire passe inévitablement par un travail régulier. Les étudiants doivent donc consacrer du temps au travail personnel, à la recherche documentaire, au travail en équipe pour les projets. Vous apprendrez donc à vous organiser, à faire preuve de rigueur, à développer votre curiosité intellectuelle et votre esprit de synthèse. Toutes ces qualités que vous développerez pendant votre cursus universitaire seront autant d’atouts pour votre carrière professionnelle, dans un monde du travail où l’efficacité et l’autonomie sont indispensables.

    Retour aux questions

  8. 8 - A la fac... si on décroche pendant l'année... on est vraiment seul » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Si vous rencontrez des difficultés, les enseignements sont là pour discuter avec vous et vous aider à trouver la solution qui vous convient. Des « tuteurs d’accompagnement » (étudiants en masters) peuvent vous donner des cours complémentaires gratuits pour refaire les travaux dirigés que vous n’avez pas réussis. Si vous pensez vous être trompés de filière, des conseillers d’orientation-psychologue sont à votre écoute sur le campus pour faire un bilan de votre parcours ; d’autre part des professionnels de santé du service de médecine préventive de l’université peuvent vous accompagner si nécessaire. Enfin, l’UPPA met en place progressivement un suivi individualisé des étudiants de 1ère année.

    Retour aux questions

  9. 9 - A la fac... les cours sont de moins bonne qualité que dans les grandes écoles » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Tout comme les écoles, les formations universitaires sont strictement évaluées avant d’être habilitées par le ministère de l’enseignement supérieur. La demande d’habilitation est renouvelée tous les 4 ans.
    Les enseignants qui exercent à l’Université sont des enseignants-chercheurs ou des professeurs agrégés. Comme son nom l’indique, l’enseignant-chercheur (maître de conférences ou professeur des universités) a une double mission. Outre l’enseignement, il consacre une partie de leur activité à la recherche scientifique sur laquelle il est évalué. Les travaux de recherche théorique ou appliquée font l’objet de partenariat avec les grands établissements de recherche (CNRS, IFREMER, INRA), les collectivités (conseil général des Pyrénées-Atlantiques, des Landes, communautés d’agglomérations de Pau et de Bayonne Anglet Biarritz…) ou encore avec de grands groupes industriels et de petites et moyennes entreprises (une centaine de conventions de partenariat sont signées chaque année par l’UPPA). Ainsi l’enseignement est constamment nourri par la recherche.

    Retour aux questions

  10. 10 - Le monde professionnel apprécie moins les diplômés de l'université » Vrai ? ou Faux ?

    La réponse est FAUX

    Les diplômés d’IUT et des écoles d’ingénieur universitaires sont depuis toujours reconnus pour leur compétence immédiatement opérationnelle.

    De leur côté, les diplômes professionnels de haut niveau que sont les masters (anciens DESS) se sont peu à peu imposés dans le monde de l’entreprise. Les responsables des ressources humaines disent apprécier de trouver chez ces diplômés à la fois une qualification très pointue (car en général la dernière année d’études est fortement spécialisée), et une autonomie, une capacité d’analyse, d’innovation et d’inventivité, une ouverture d’esprit qui doivent beaucoup aux méthodes de travail universitaires.

    Mais ces formations, bien connues des entreprises, le sont beaucoup moins des parents d’élèves car elles n’existaient pas ou peu quand ils étaient eux-mêmes étudiants. Pour tordre le cou à cette fausse idée selon laquelle on n’est pas opérationnel en sortant de l’université, et pour aider les étudiants actuels à choisir leur orientation professionnelle, l’UPPA a décidé de consacrer des moyens importants au suivi de ses étudiants et de multiplier les rencontres entre les anciens et les étudiants actuels.

    De plus en plus fréquemment, les anciens diplômés qui occupent des postes à responsabilité nous sollicitent lorsqu’ils ont besoin d’un stagiaire ou qu’ils engagent un recrutement.
    Ce fonctionnement en réseaux, auparavant spécifique des grandes écoles, est devenu une réalité forte des universités en général et de l’UPPA en particulier.

    Retour aux questions