Traduction littéraire et appliquée à la recherche

  • ECTS

    3 crédits

  • Composante

    Collège Sciences Sociales et Humanités (SSH)

Description

Partant de ce paradoxe sur la traduction – si bien mis en lumière par P. Ricœur – selon lequel les termes du
passage d’une langue à une autre se laissent difficilement théoriser, mais que la pratique de la traduction, elle,
n’en est pas moins réelle, nécessaire et effective (on traduit depuis des temps immémoriaux et on n’en a jamais
fini de traduire, et de retraduire parfois même les grands textes), ce cours s’efforcera d’articuler les deux
versants de cette question. Celui de l’approche théorique, en étudiant quelques auteurs qui ont entrepris de
répondre à la question – massive – de ce que c’est que la traduction ou qui, plus modestement, ont réfléchi sur
quelques-uns de ses enjeux essentiels. Mais aussi la dimension pratique de l’exercice lui-même, en se
confrontant à un corpus qui fera une place de choix à la pensée contemporaine et aux difficultés inhérentes à la
traduction des certaines notions, concepts ou styles philosophiques singuliers. Des ateliers seront de l’occasion
de proposer des solutions, concrètes et forcément précaires, à ces problèmes singuliers que soulève la
traduction, et qu’on a appelés parfois des intraduisibles.
Une bibliographie et un corpus de textes (français et espagnols) à traduire (José Ortega y Gasset, MaríaZambrano, Jean Luc Nancy, Jacques Derrida, Jean François Lyotard, Roland Barthes, Paul Audi, Frédéric Lordon,
etc.) seront proposés lors des premières séances.
Ce travail théorique et pratique de traduction sera l’occasion de quelques passages parallèles avec le séminaire
intitulé “Les (nouveaux) enjeux éthiques et politiques de la création littéraire: nouvelles po/éthiques du récit »
(C. Ferrero)

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Traduction littéraire et appliquée à la recherche Cours Magistral18h