• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Collège Sciences et Technologies pour l’Energie et l’Environnement (STEE)

  • Langue(s) d'enseignement

    Français, Anglais

Présentation

Dans un contexte de profonde mutation du secteur énergétique, notamment vers les énergies bas- carbone, nous proposons un MASTER GEOENERGIES.

Les géoenergies regroupent les ressources énergétiques non carbonées (hydrogène, géothermie), mais aussi carbonées (hydrocarbures, biogaz). Par ailleurs, notre formation donne un accent marqué sur les problématiques du stockage géologique des gaz et de leur monitoring (méthane, C02, hydrogène, chaleur, etc.), qu’il soit saisonnier ou plus permanent. Un accent sera porté à l’intégration sociétale de ces problématiques (liens avec les SHS et le droit).

L’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) est un établissement d’excellence I-Site porté par le projet Energy and Environment Solutions (E2S). Les enseignants du MASTER GEOENERGIES appartiennent en majorité au Laboratoire des Fluides Complexes et Leurs Réservoirs (UMR 5150 UPPA CNRS TOTALENERGIES), avec une orientation des thématiques de recherche très en phase avec les compétences proposées par le MASTER GEOENERGIES.

Deux parcours sont proposés pour la première année et la deuxième année. Le parcours Géologie Géophysique pour les Géoénergies (G3) et le parcours Sciences de l’Ingénieur pour les Géoénergies (SG). Un tronc commun de 10 crédits (ECTS) par semestre est proposé aux parcours G3, SG.

Le parcours G3 s’adresse principalement aux étudiants relevant d’une formation en géosciences. Les métiers visés sont ceux de spécialistes des Réservoirs Géologiques vus soit par une approche géologique, soit par une approche géophysique, soit par un panachage des deux. Le(a) futur(e) diplômé(e) disposera des outils pour s’adapter au contexte très évolutif du secteur de l’énergie, avec une employabilité dans le secteur traditionnel des hydrocarbures, des secteurs du stockage géologique, et des secteurs en devenir, comme l’hydrogène ou la géothermie. La formation offre donc ainsi un panel d’enseignement dans ces domaines, avec des accents donnés sur les approches numériques et quantifiées.

Le parcours SG s’adresse principalement aux étudiants relevant d’une formation en Physique-Chimie, Physique ou Mécanique. Les métiers visés sont ceux liés à l’ingénierie des réservoirs et à l’acheminement des fluides du réservoir à la surface et vice-versa. Le futur diplômé disposera des connaissances et compétences lui permettant une employabilité dans le secteur traditionnel des hydrocarbures, dans les secteurs du stockage géologique (CO2, Gaz naturel, Hydrogène…), voire de la géothermie.

As part of the training of our MASTER students, the Petroleum Expert company allocates us the free use of the IPM suite (10 licenses) at a cost of £1,604,666.52.

 Réunion de prérentrée pour les deux parcours G3 et SG  Amphi D, Hall bâtiment Sciences, 2 septembre, 10h.

Lire plus

Objectifs

Activités visées

  • Connaissance géologique intégrée de la subsurface ;
  • Imagerie multiméthode de la subsurface ;
  • Travaux de recherche et de développement en milieu industriel ;
  • Études de développement pour l’industrie de l’énergie du sous-sol ;
  • Études de développement pour le stockage de CO2 dans le sous-sol ;
  • Études d’impact, d’environnement et analyse des risques industriels ;
  • Assurer le suivi de la production de l’énergie en sous-sol ;
  • Gérer la mise en œuvre d’un dispositif d’exploitation du sous-sol ;
  • Acquisition, traitement et interprétation de données géolocalisées ;
  • Modélisation géologique et géophysique ;
  • Caractérisation minéralogique et pétrophysique des sols et des roches ;
  • Calcul de dimensionnement d’ouvrages.
Lire plus

Savoir faire et compétences

Compétences attestées :

  • Identifier et sélectionner en autonomie les matériels et méthodes adaptés à la reconnaissance d’un site, à la réalisation, à l’adaptation d’un ouvrage ou d’un aménagement en tenant compte de la complexité des situations ;
  • Maîtriser les principales méthodes de représentation spatiale des données, de modélisation numérique, de traitement du signal et d’analyse des données pour apporter l’expertise nécessaire à la résolution de problèmes d’ingénierie de l’exploitation des ressources naturelles et du stockage de l’énergie et du CO2 dans le sous-sol ;
  • Conduire tout projet d’études et de réalisation dans les domaines de l’ingénierie des géoénergies en sachant planifier et organiser le travail des équipes sur site, assurer la gestion financière des opérations, gérer les interactions entre les différents intervenants et avec les partenaires extérieurs au projet, assurer la sécurité et la qualité environnementale sur le site ;
  • Apprécier les impacts sur l’environnement des activités dans le domaine des géoénergies (actuelles et passées) et assurer une gestion durable des ressources ;
  • Préparer une campagne de reconnaissance de réservoirs géologiques dans les domaines de géologie et de la géophysique de subsurface ;
  • Traiter et interpréter les données géologiques et géophysiques afin d'aider à la localisation optimale des puits d'exploration ;
  • Analyser et modéliser les mécanismes physiques qui vont influencer l’écoulement afin d’optimiser et suivre la production ou le stockage ;
  • Évaluer les problèmes pouvant intervenir lors de la production des géoénergies (hydrocarbures, nouveaux gaz) afin de maitriser le flow assurance ;
  • Évaluer les réserves et les profils de production afin fournir le scénario optimal de développement ;
  • Mettre au point les traitements afin de traiter les puits et les installations de surface ;
  • Définir, dimensionner les installations pour stocker de l’énergie dans le sous-sol. Définir, dimensionner les installations pour capturer, transporter puis stocker du CO2 ;
  • Monitorer les installations de stockage et de production des géoénergies ;
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention ;
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine ;
  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale ;
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines ;
  • Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines ;
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux ;
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation ;
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation ;
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère ;
  • Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles ;
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe ;
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif ;
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité ;
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité
Lire plus

Organisation

Volume horaire de la formation :

60 ECTS par année. 1 ECTS = 9h présentiel étudiant. Pour les 2 parcours :

M1 = ~540 h, + 2 U.E. complémentaires (~36h)

M2 = ~270 h. + 1 U.E. complémentaires (~18h)

TOTAL ~810 h (+ ~54 h d’U.E. complémentaires)

Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

Parcours Géologie Géophysique pour les Géoénergies (G3)

Réunion de pré-rentrée pour les deux parcours G3 et SG  Amphi D - Hall Sciences et Techniques, Vendredi 2 septembre, 10h.

Dans le contexte de transition énergétique, les réservoirs géologiques prendront une part de plus en plus importante pour l’exploitation raisonnée des géoressources traditionnelles (e.g. huiles, gaz) comme des nouvelles géo-ressources (géothermie, hydrogène, etc.), mais aussi pour le stockage transitoire ou permanent de gaz, d’énergies et de CO2.

L’Université de Pau et des Pays de l’Adour est un établissement d’excellence I-site avec un projet ‘Solutions pour l’Énergie Environnement’ (E2S) en adéquation avec cette transition.

De nombreux chercheurs accompagnent d’ores et déjà cette transformation, en particulier les chercheurs du Laboratoire des Fluides Complexes et leurs Réservoirs (LFCR, UMR UPPA CNRS TOTALENERGIES).

Le MASTER GEOENERGIES, dont les enseignants chercheurs appartiennent principalement au LFCR, a pour ambition de former des ingénieurs géo-scientifiques qui seront à même d’être les acteurs des différents secteurs des géoénergies.

Pour préparer nos étudiants, nous nous sommes basés sur une partie de notre formation initiale que nous proposions dans le MASTER précédent, basé sur l’exploration dans les bassins et la géophysique, pour renforcer l’aspect numérique, la géophysique, la pétrophysique, et les interactions fluides roches, entre autres.

Voir la page complète de ce parcours

  • Anglais M1 - S1

    2 crédits20h
  • Géochimie 1

    2 crédits18h
  • Fondamentaux de la géomécanique

    2 crédits18h
  • Outils informatiques

    2 crédits18h
  • Ingénierie Réservoirs

    2 crédits18h
  • Au choix : 5 à 7 parmi 8

    • Géodynamique et réservoirs

      4 crédits30h
    • Observation et caractérisation des réservoirs géologiques

      4 crédits36h
    • Physique des Roches Réservoirs

      4 crédits30h
    • Traitement du signal en génosciences

      4 crédits36h
    • Outils numériques pour les géosciences

      2 crédits18h
    • Méthodes numériques

      4 crédits36h
    • Gestion de projet

      2 crédits18h
    • Méthodes géophysique 1

      2 crédits25,5h
  • Anglais M1 - S2

    2 crédits11h
  • Analyse de données

    4 crédits36h
  • Travax d'études et de recherches

    4 crédits18h
  • Au choix : 5 à 9 parmi 9

    • Remplissage des bassins

      2 crédits18h
    • Plis et failles

      4 crédits36h
    • Fluides et géoressources 1

      2 crédits18h
    • Projet d'introduction aux diagraphes

      2 crédits18h
    • Imagerie et monitoring sismique

      4 crédits36h
    • Méthodes potentielles

      4 crédits36h
    • Microstructures et endommagement des roches

      4 crédits36h
    • Pratique de l'imagerie géophysique

      4 crédits36h
    • Terrain

      2 crédits18h
  • Anglais M2 - S3

    2 crédits19,5h
  • Health, safety and environnement

    2 crédits18h
  • Stockages géologiques et environnement

    4 crédits36h
  • Les nouveaux gaz verts - The new green gas

    2 crédits18h
  • Au choix : 5 à 7 parmi 11

    • Cas d'applications Géosciences - Application case Géosciences

      4 crédits36h
    • Diagraphie - Well logging

      2 crédits18h
    • Sismique de puits

      2 crédits18h
    • Rocks physics for geoenergy

      2 crédits18h
    • Traitement des données et inversion - Data processig and inversion

      4 crédits36h
    • Fluides et géoressources 2 - Fluids and georessoures advance

      2 crédits18h
    • Characterization of the macroscopie damage of the reservoir

      4 crédits36h
    • Terrain Réservoir - Field trip Réservoir

      4 crédits36h
    • Imagerie sismique profondeur

      4 crédits36h
    • Rocks physics for geoenergy 2

      2 crédits18h
    • Géostatistiques - Geostatistics

      2 crédits18h
  • Stage

    30 crédits

Parcours Sciences de l'ingénieur pour les géoénergies (SIG)

Dans le contexte de transition énergétique, les réservoirs géologiques prendront une part de plus en plus importante pour l’exploitation raisonnée des géoressources traditionnelles (e.g. huiles, gaz) comme des nouvelles géo-ressources (géothermie, hydrogène, etc.), mais aussi pour le stockage transitoire ou permanent de gaz, d’énergies et de CO2.

L’Université de Pau et des Pays de l’Adour est un établissement d’excellence I-site avec un projet ‘Solutions pour l’Énergie Environnement’ (E2S) en adéquation avec cette transition.

De nombreux chercheurs accompagnent d’ores et déjà cette transformation, en particulier les chercheurs du Laboratoire des Fluides Complexes et leurs Réservoirs (LFCR, UMR UPPA CNRS TOTALENERGIES).

Le MASTER GEOENERGIES, dont les enseignants chercheurs appartiennent principalement au LFCR, a pour ambition de former des ingénieurs géo-scientifiques qui seront à même d’être les acteurs des différents secteurs des Géoénergies.

Voir la page complète de ce parcours

  • Anglais M1 - S1

    2 crédits20h
  • Géochimie 1

    2 crédits18h
  • Fondamentaux de la géomécanique

    2 crédits18h
  • Outils informatiques

    2 crédits18h
  • Ingénierie Réservoirs

    2 crédits18h
  • Au choix : 5 à 7 parmi 7

    • Thermodynamique 1

      4 crédits36h
    • Mécanique des fluides

      4 crédits36h
    • Transferts de masse et thermique

      4 crédits36h
    • Système de production et de stockage

      2 crédits18h
    • Méthodes numériques

      4 crédits36h
    • Capillarité

      2 crédits18h
    • Gestion de projet

      2 crédits18h
  • Anglais M1 - S2

    2 crédits11h
  • Analyse de données

    4 crédits36h
  • Travax d'études et de recherches

    4 crédits18h
  • Au choix : 6 à 10 parmi 14

    • Python

      2 crédits18h
    • Calcul scientifique

      4 crédits36h
    • Géochimie 2

      2 crédits18h
    • Projet expérimentaux

      2 crédits18h
    • Tets de puits

      4 crédits36h
    • Ecoulement poreux et simulations

      4 crédits36h
    • Stage

      2 crédits3h
    • Sujets choisis en géomécanique

      2 crédits18h
    • Ingénierie réservoirs 2

      2 crédits18h
    • Corrosion

      2 crédits18h
    • Ecoulements dans les puits et simulations

      4 crédits36h
    • Géomécanique 2

      2 crédits18h
    • Interfaces

      2 crédits18h
    • Fluides et géoressources 1

      2 crédits18h
  • Anglais M2 - S3

    2 crédits19,5h
  • Health, safety and environnement

    2 crédits18h
  • Stockages géologiques et environnement

    4 crédits36h
  • Les nouveaux gaz verts - The new green gas

    2 crédits18h
  • Au choix : 5 à 9 parmi 11

    • Thermodynamique 2

      4 crédits36h
    • Performance de puits - Well performance

      2 crédits18h
    • Injections

      2 crédits18h
    • Cas d'applications réservoirs - Application case réservoirs

      4 crédits36h
    • Codes industriels - Industrial coding

      4 crédits36h
    • Modélisation multi-échelles - Multi-scale modeling

      4 crédits36h
    • Outils informatiques avancés - Advanced compute tools

      2 crédits18h
    • Cas d'application production - Application case production

      4 crédits36h
    • Contrôle de l'écoulement production

      4 crédits36h
    • Forage - Fluides de forage

      4 crédits36h
    • Procédés

      4 crédits36h
  • Stage

    30 crédits

Parcours Géoengineering

Le M2 Geoengineering est un master international. Vous trouverez plus d'information sur la page en anglais.

Voir la page complète de ce parcours

Admission

Conditions d'accès

Depuis la loi n° 2016-1828 du 23 décembre 2016, le master est un cursus de 4 semestres, sans sélection intermédiaire, conduisant au diplôme national de master. Le Jury se donne toutefois le droit de refuser un redoublement en première année de MASTER si le niveau est jugé trop faible ou le comportement de l’étudiant inadéquat, ou en deuxième année de MASTER, si l’étudiant met trop longtemps à trouver son stage.

Chaque mention ou parcours fixe une capacité d’accueil, les modalités du recrutement ainsi que le calendrier de la campagne de candidature.

Vous êtes un étudiant français, un étudiant étranger titulaire d'un diplôme français ou un étudiant français titulaire d'un diplôme étranger, les candidatures se font de manière dématérialisées du 14 mars 2022 au 1er juin 2022 sur le site APOFLUX.

Pour les étudiants étrangers de l'Union Européenne vous trouverez les informations sur le site dédié.

Pour les étudiants étrangers hors Union Européenne les informations pour l'admission se trouvent ici

Pour les étudiants étrangers, il faut un niveau B2 en Français

Le comité de recrutement du Master GEOENERGIES pour les parcours G3 et SIG est composé de :

Charles AUBOURG et Guillaume GALLIERO Co-Responsables de la mention Géoénergies

Anne BATTANI Responsable du M1 Géologie Géophysique pour les Géoénergies (G3)

Daniel BRITO Responsable du M2 Géologie Géophysique pour les Géoénergies (G3)

Romain VERMOREL et Etienne AHUSBORDE Responsables du M1 Sciences de l’Ingénieur pour les Géoénergies (SIG)

Romain VERMOREL et Brahim AMAZIANE Responsables du M2 Sciences de l’Ingénieur pour les Géoénergies (SIG)

Charles AUBOURD Responsable du M2 Geoengineering.

Lire plus

Modalités d'inscription

Les inscriptions se font en ligne.

Attention, sont concernés par ce calendrier tout étudiant titulaire d'un diplôme national de Licence français et les étudiants ressortissants d'un pays de l'UE.

Si vous avez reçu votre notification d'admission au plus tard le 24 juin 2022, vous devez confirmer et procéder à votre inscription administrative entre le 04 et le 08 juillet 2022.

Si vous avez reçu votre notification d'admission au plus tard le 25 juin et le 13 juillet 2022, vous devez confirmer et procéder à votre inscription administrative au plus tard le 18 juillet 2022.

Si vous avez reçu votre notification d'admission à partir du 14 juillet 2022, vous devez confirmer et procéder à votre inscription administrative au plus tard le 26 août 2022.

Faute d'inscription effective à la date limite indiquée, vous êtes réputé démissionnaire et la place sera attribuée pour d'autres personnes sur liste d'attente.

Lire plus

Droits de scolarité

Et après

Insertion professionnelle

Insertion professionnelle

Secteur d'activité et type d'emploi :

Ce professionnel travaille essentiellement dans des bureaux de recherche et de développement dans les grands groupes ou dans les PME-PMI de l’industrie dans les secteurs des géoénergies (pétrolière, nouveaux gaz, géothermie). Il peut être cependant appelé à travailler sur site d’exploration, de production ou de traitements des fluides pétroliers. Secteurs d’activités :

B-06 Extraction d’hydrocarbures B-08 Autres industries extractives B-09 Service de soutien aux industries extractives M-72 Recherche et développement scientifique

Type d'emplois accessibles

  • Ingénieur géologue
  • Ingénieur géophysicien de sub-surface
  • Ingénieur en géothermie
  • Ingénieur Réservoir - Ingénieur Production
  • Ingénieur recherche développement géoénergies.
  • Directeur/directrice technique recherche développement géoénergies
  • Enseignant chercheur (si doctorat) - Cadre supérieur fonction « Ingénierie en géologie »
Lire plus
  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés